Et si vous zappiez la case détox ?

Après le marathon gourmand des fêtes, vous voulez vous alléger un peu ? On vous aide à ne pas tomber dans les pièges d'une cure trop sévère grâce aux conseils d’une pro.

Ce mois-ci, place à une alimentation équilibrée et variée, finis les craquages !
Ce mois-ci, place à une alimentation équilibrée et variée, finis les craquages ! // ©  Plainpicture/Henrik Pfeifer

Chaque année, c’est la même rengaine ! Foie gras, dinde rôtie, bûche, chocolats, galette… Vous n'avez pas résisté, vous vous en êtes donné à cœur joie. Résultat : vous forcez pour entrer dans vos jeans, vous avez des ballonnements gênants et de terribles remontées acides.

Pour vous sentir plus léger, vous êtes prêt à tout, enfin presque ! Entre les cures de fruits, les jus de légumes, les jeûnes et autres réjouissances, on ne compte plus les régimes détox, censés purifier votre organisme de toutes les toxines. Alors, info ou intox ?

Jeûnes de plus de trois jours : attention, danger !

Du citron pressé tiède au saut du lit au bouillon de chou pour remplacer les repas, les "remèdes de grand-mère" pour garder la ligne ou "purger" nos organismes après un festin se révèlent souvent inefficaces. "On dit souvent que le jus de citron ou l’ananas sont efficaces pour brûler les graisses : c’est faux !" s’insurge Aurélie Marino, nutritionniste-diététicienne.

Pire, selon elle, certains conseils sont même dangereux ! À commencer par les jeûnes sur plus de trois jours, "qui présentent des risques de carences pour l’organisme", ou l’abandon injustifié de certains aliments, comme les féculents, pour perdre du poids.

Les risques ? "Certains symptômes doivent vous alerter sur les carences alimentaires en cas de cure de détox improvisée ou de régime non équilibré : une grande fatigue, des maux de tête, des maux dans le bas du dos, une chute inhabituelle des cheveux" détaille-t-elle.

Rien ne vaut une alimentation variée

Notre corps sait éliminer lui-même ce qui est mauvais pour lui grâce à la barrière intestinale, au foie, aux reins et aux poumons. "Après une période d’excès, il est déconseillé de faire un régime draconien", estime la nutritionniste. "L’important est d’avoir une alimentation variée (fruits, légumes, féculents, graisses, protéines, produits laitiers)", ajoute-t-elle.

Pensez aussi à alterner les graisses : huile d’olive, huile de colza, beurre (cru ou fondu, mais jamais brûlé) et évitez autant que possible les produits industriels, qui contiennent de mauvaises graisses.

Pour une cure, ayez recours aux légumes ou aux plantes – frais ou sous forme de compléments alimentaires – sur une durée de trois semaines maximum. Le radis noir et l’artichaut sont excellents pour le foie, le pissenlit et les baies de genévrier recommandés pour drainer. Enfin, n’oubliez pas de bien boire pour vous hydrater. Une bonne alimentation, couplée à un exercice physique régulier, vaut bien mieux que toutes les détox du monde !

Santé

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires