Newsletter

PIA 3 : 8 nouveaux dispositifs pour l'orientation

Éléonore de Vaumas
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le projet Étoile de l'université d'Angers fait partie des lauréats. Ici, le hall de la fac de droit-éco-gestion.
Le projet Étoile de l'université d'Angers fait partie des lauréats. Ici, le hall de la fac de droit-éco-gestion. // ©  Virginie Bertereau
La liste de 8 premiers projets retenus dans le cadre de l'appel à projets "Dispositifs territoriaux pour l'orientation vers les études supérieures" de l'action "Territoires d'innovation pédagogique" a été rendue publique le 13 mai 2019. Les lauréats se partagent une enveloppe de 37 millions d'euros.

Une nouvelle vague d’appels à projets (AAP) s’est ouverte, le 13 mai 2019, avec l’annonce conjointe du MENJ, le MESRI et le SGPI des 8 lauréats de l’AAP "Dispositifs territoriaux pour l’orientation vers les études supérieures".

Inscrit dans le volet "Territoires d’innovation pédagogique" du PIA (programmes d’investissement d’avenir) 3 lancé par le gouvernement, cet appel à projet vise à "soutenir, dans les territoires, la constitution de véritables écosystèmes de l’orientation permettant d’accompagner l’entrée dans l’enseignement supérieur en éclairant les lycéens, futurs étudiants, quant au contenu et aux attendus de l’ensemble des formations proposées", indique l’exécutif.

Lire aussi : PIA 3 : des millions pour l'orientation

Les huit lauréats (voir tableau ci-dessous) reçoivent un cofinancement de 37 millions d’euros, sous forme de dotations décennales, soit un peu plus de la moitié de l’enveloppe globale de 70 millions d’euros.

Sur les 22 dossiers de candidatures, 14 porteurs de projets ont été auditionnés. Et plus de la moitié retenue. Le comité de sélection était présidé par Frédéric Dardel, président de l’université Paris-Descartes, et William Marois, recteur de l’académie de Nantes.

Conférences et ateliers à destination des lycéens, opérations d’immersion dans l’enseignement supérieur, dispositifs de mentorats, mise en place de réseaux d’étudiants ambassadeurs… Les dispositifs, en lien direct avec la réforme de l’accès au premier cycle des études supérieures portée par le gouvernement, fédèrent, autour d’une université, un réseau d’acteurs de l’orientation et de l’enseignement supérieur, des associations, des entreprises et fédérations professionnelles, et, pour une majorité, une ou des collectivités locales.

Outre l’accompagnement financier, les projets lauréats feront l’objet d’un suivi régulier et d’évaluations de performance. Une seconde vague de sélection, dotée d’un budget de 33 millions d’euros, sera prochainement lancée. Les porteurs de projet n’ayant pas été retenus lors de la première phase, peuvent à nouveau tenter leur chance.

Nom du projet Porteur
Lyli Paris Seine ComUE Université Paris Seine
À vous le Sup Université de Lille
Noria Université de Strasbourg
Ailes Université de Reims Champagne Ardenne
Acorda Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
Brio Université de Rennes
Acces Université de Bordeaux
Étoile Université d'Angers

Éléonore de Vaumas | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires