Cinq nouvelles universités d'excellence en Allemagne

De notre correspondante en Allemagne, Marie Luginsland
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Le verdict tant attendu du troisième et dernier round de l'initiative d'excellence qui traverse l'Allemagne depuis 2007 vient de tomber : trois universités perdent leur titre et cinq nouvelles entrent dans le cercle très fermé des universités d'excellence autrement appelées Outre-Rhin, universités d'élite (voir la liste des établissements en encadré). Six parviennent à conserver ce label remis en jeu tous les 5 ans.

Vendredi 15 juin 2012, c’est donc onze universités au total qui ont été nommées pour cinq ans, par les ministres de l'Education des Länder, la communauté allemande de la Recherche (DFG) et le conseil scientifique dans les trois catégories écoles graduées-formation de doctorants, clusters d'excellence et concept d'avenir.

Aplanir les inégalités Est/Ouest

Cette distinction inscrit ces établissements du supérieur dans le paysage de l'excellence universitaire allemande et leur garantit une visibilité internationale très convoitée. Elle les dote également d'un budget de 142 millions d'euros alloués par l'Etat et les Länder. A noter que pour la première fois, une université de l'ex Allemagne de l'Est a été promue à ce rang. Il s'agit de la Technische Universität de Dresde, tandis que l'université de Brême, celle de Cologne et la Humboldt-Universität de Berlin accèdent elles aussi au titre.

Par ce troisième round, le jury rétablit quelque peu les inégalités Est/Ouest et Nord/Sud, pour lesquelles il avait été épinglé par l'opinion publique et les politiques au cours de deux rounds précédents. Si dans le Sud du pays, une nouvelle université (Tübingen) est promue, deux  autres en revanche perdent leur titre : celle de Fribourg et le KIT (Karlsruhe Institut für Technologie), dont l'un des deux présidents n'est autre que strong>Horst Hippler, président de la HRK, la conférence des présidents d'universités.

Le programme initiative d'excellence se termine en 2017 mais Annette Schavan, la ministre fédérale allemande, souhaiterait le prolonger de cinq ans afin de permettre aux nouvelles élues d'avoir un délai de dix ans pour pouvoir mettre en oeuvre et finaliser leur concept. Cependant, pour pérenniser ces relations Etat et Länder, un amendement à la Constitution serait nécessaire… A suivre…


Qui sont les universités d’excellence allemandes ?

- Les cinq nouvelles universités d'excellence : Humboldt Universität Berlin, Brême, Cologne, Tübingen et TU (Technische Universität) Dresde

- Les six universités qui ont conservé leur titre d’université d’élite :  Heidelberg, FU Berlin, LMU Munich, TU Munich, Constance et RWTH d' Aix la Chapelle

- Les trois universités qui se sont vus retirer leur titre : KIT (Karlsruhe Institut für Technologie) Karlsruhe, Göttingen et Fribourg en Brisgau


De notre correspondante en Allemagne, Marie Luginsland | Publié le

Vos commentaires (2)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Sidi Rachidatou.

Bonsoir j'ai envie de m'inscrire dans une université prestigieuse en Allemagne mais le problème c'est que je ne suis pas très forte en allemand je perçois les cours en allemand je comprends juste les les petits expressions mais je veux m'inscrire dans une école prestigieuse en informatique de gestion j'ai le bac D et suis en 2e année en informatique de gestion J'ai besoin de l'aide pour m'inscrire svp Merci

david miessi.

Bonsoir david est mon prenom,je suis heureux et contant de la performence des universites Allemand.je suis eleve en terminale A ,president du club Allemand de mon etablissement,je suis en quette de bourse d etude pour etudier en ALlemagne. Je suis ivoirien