Newsletter

États-Unis : comment la EdTech peut enrayer la "régression estivale" des élèves

Hélène Labriet-Gross
Publié le - Mis à jour le
Envoyer cet article à un ami
États-Unis : comment la EdTech peut enrayer la "régression estivale" des élèves
De nombreux outils d'apprentissage sont à la disposition des élèves qui ne veulent rien perdre de leurs acquis durant l'été.
REPÉRÉ DANS LA PRESSE AMÉRICAINE. Baptisée "summer slide" en anglais, la régression estivale est devenue un sujet d'études sérieuses, afin de comprendre ses effets et d'y rémédier. Un article d'EdSurge se penche sur ce phénomène et suggère comment la EdTech peut aider les élèves qui en souffrent.

Un rapport publié par le Brookings Institute révèle qu'en moyenne un élève perd l'équivalent d'un mois d'apprentissage pendant les vacances d'été, avec un accroissement de cette tendance avec l'âge. En lecture, les conséquences sont plus graves pour les élèves issus de milieux modestes, et lorsqu'on compare les matières, les maths souffrent plus que la lecture.

Selon le media EdSurge, bien qu'étudiée depuis plus d'un siècle, cette régression se reproduit chaque année. Pour expliquer cette récurrence, le rapport du Brookings Institute évoque la "théorie du robinet": les ressources académiques coulent à haut débit pendant l'année scolaire, et se tarissent pendant les vacances. Les grands perdants sont les élèves issus de milieux modestes : ils n'ont pas accès aux mêmes moyens financiers que les classes les plus aisées, et leurs parents ne peuvent pas nécessairement les aider à entretenir les connaissances acquises pendant l'année.

Pour remédier à cette régression estivale, EdSurge suggère aux enseignants d'utiliser différents outils, en particulier ceux accessibles en ligne. Ainsi, pour encourager la lecture, ils doivent s'assurer que leurs élèves savent où se trouve la bibliothèque la plus proche, et peuvent aussi les inciter à utiliser Epic !, une bibliothèque digitale de plus de 25.000 livres et vidéos éducatives.

Ils peuvent également aider les parents en communiquant régulièrement avec eux sur des plates-formes de discussion telles que ClassDojo ou Remind, afin de suggérer des idées de lecture, un plan de révisions hebdomadaire, et pourquoi pas, donner des devoirs. La communication entre étudiants et enseignants est aussi très importante : grâce à Facebook Live, ou des systèmes d'apprentissage en ligne tels Canvas et Schoology, professeurs et élèves peuvent communiquer aisément pour revoir certaines notions ou discuter de points plus difficiles.

Pour les élèves qui ne rechignent pas à faire leurs cahiers de vacances, certaines plates-formes comme Newsela et Flocabulary leur fournissent assez d'exercices à faire pour les occuper tout l'été. Certaines applications utilisées tout au long de l'année en classe ont une version accessible aux familles : c'est le cas notamment pour StoryBots, IXL Learning ou BrainPop, qui proposent des vidéos, des livres et des jeux éducatifs en ligne sur plusieurs milliers de sujets. De quoi passer un été studieux et se préparer au mieux à la rentrée.

L'article d'EdSurge (en anglais).


Hélène Labriet-Gross | Publié le - Mis à jour le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires