Newsletter

Parcoursup, acte 2 : sans surprise, la licence reste la filière la plus demandée

Pauline Bluteau
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Parcoursup, acte 2 : sans surprise, la licence reste la filière la plus demandée
Les lycéens ont confirmé 9 vœux en moyenne, contre 7,4 en 2018. // ©  Nicolas Tavernier/REA
Le MESRI a publié son premier bilan pour la session 2019 de Parcoursup le 18 avril 2019. Hausse du nombre de vœux, attrait pour la licence de droit et les formations du secteur sanitaire et social, augmentation de la mobilité hors académie… EducPros fait le point.

Alors que les établissements doivent donner leurs premières propositions d’admission le 15 mai prochain, le ministère de l'Enseignement supérieur dresse le bilan des choix d’orientation des lycéens. Près de 627.000 élèves de terminale ont validé leur inscription et saisi au moins un vœu sur la plate-forme.

Avec l’arrivée de nouvelles formations sur Parcoursup, notamment dans le secteur sanitaire et social, les élèves de bac technologique et professionnel ont été plus nombreux à confirmer au moins un vœu sur Parcoursup (respectivement, + 3,7 % et + 4,4 %). Comme en 2018, 6,9 millions de vœux et 1,7 million de sous-vœux ont été comptabilisés.

La licence, toujours sur le haut du podium

Sans surprise, cette année encore, la licence est la formation qui réunit le plus de candidats. Sur les 9 vœux confirmés en moyenne par les lycéens (contre 7,4 en 2018), 34 % sont en licence, 31 % en BTS et 13 % en DUT. Les autres formations (CPGE, DE sanitaire et social, Paces…) représentent entre 4 et 7 % des vœux.

Près de 627.000 élèves de terminale ont validé leur inscription et saisi au moins un vœu sur la plate-forme.

Plébiscitée par les élèves de bac général, la licence attire également les élèves de bac technologique. Lorsqu’ils émettent un vœu en DUT, 75 % des candidats en font aussi en licence. Même constat pour la CPGE : 87 % des terminales ajoutent également une licence pour compléter leur liste de vœux. Quant aux élèves de bac professionnel, la licence ne correspond qu’à 6,1 % de leurs vœux. Et seuls 50 % des candidats ayant choisi un BTS sélectionnent un autre vœu en licence. Malgré cela, au total, sept candidats sur dix ont validé au moins un vœu en licence en 2019.

IFSI, droit, Paces : les filières qui attirent

Pour autant, la filière qui arrive en tête cette année est… le DE infirmier. Un candidat sur dix a sélectionné cette formation dans sa liste de vœux, qui cumule un total de 539.117 vœux, notamment par les élèves de bac technologique et professionnel (respectivement 17,5 % et 16,4 % de leurs vœux), contre 6,2 % pour les élèves de bac général. Viennent ensuite la licence de droit, avec 256.264 vœux, et la Paces, qui totalise 186.558 vœux.

En se focalisant uniquement sur les licences, l'attrait pour les filières en tension se confirme à nouveau en 2019. Et plus particulièrement pour la licence de droit, qui réunit 25 % de vœux supplémentaires cette année, suivie de la Paces, des STAPS, de l’économie-gestion et de la psycho. Ces cinq filières représentent à elles seules près de la moitié des vœux en licence (788.847 sur 1.589.280).

Des demandes hors académie qui se multiplient

Enfin, malgré les quotas imposés par les recteurs en matière de mobilité, deux tiers des candidats ont sélectionné au moins un vœu hors de leur académie. C’est trois points de plus qu’en 2018. Cela concerne davantage les élèves de bac général (78 %) que les futurs bacheliers professionnels (48 %). Néanmoins, les élèves boursiers restent moins nombreux à envisager une mobilité (58 % contre 68 % pour les élèves non boursiers).

Loading...

Loading…


Pauline Bluteau | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires