Newsletter

Budget : les universités interpellent à nouveau le gouvernement

Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Amphithéatre sur le campus de Nancy de lettres et sciences humaines, université de Lorraine
Amphithéatre sur le campus de Nancy de lettres et sciences humaines, université de Lorraine // ©  Alex Herail

Les présidents d'université haussent le ton, à quelques jours de la nomination potentielle d'un(e) secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur. Ils dénoncent l'absence totale de visibilité sur leurs budgets 2015, et les ponctions à venir sur leurs dotations.

La CPU (Conférence des présidents d'université) interpelle encore le gouvernement. Dans un communiqué publié le 27 mars 2015, les présidents demandent à l'État de prendre ses responsabilités concernant le budget des universités.

"Le 1er trimestre 2015 s’achève, et les universités [...] ne connaissent toujours pas les moyens que va leur attribuer l’État pour cette année. C’est une situation totalement inédite et foncièrement inacceptable par les risques qu’elle fait encourir aux établissements", écrivent-ils. La répartition des dotations des facs n'a en effet toujours pas été rendue publique par le ministère, alors que les notifications aux établissements sont traditionnellement communiquées en début d'année civile.

La menace de la fermeture de formations

Les présidents rappellent également leur opposition au prélèvement de 100 millions d'euros prévu sur les budgets des universités et écoles d'ingénieurs publiques qui détiennent les fonds de roulement les plus conséquents. "Cette baisse de financement ne pourrait pas être supportée par les établissements et conduirait automatiquement à fermer immédiatement et en cours d’année des cursus complets, ou bien à pratiquer toute autre forme de baisse de l’activité", menacent-ils.

Une prise de position qui intervient quelques jours avant les élections départementales, et la nomination potentielle d'une nouvelle secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et la Recherche.

Aller plus loin
- Le communiqué de la CPU (pdf)

Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires