Newsletter

Décès de l'ancienne rectrice de Toulouse Hélène Bernard

Laura Taillandier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Hélène Bernard, rectrice de l’académie de Toulouse, est décédée des suites d'une maladie.
Hélène Bernard a occupé le poste de rectrice de l'académie de Toulouse jusqu'en février 2018. // ©  ©Lydie LECARPENTIER/REA
L'ancienne rectrice de Toulouse, Hélène Bernard, est décédée. La communauté éducative salue la mémoire d'une personne "exigeante" qui a "consacré sa vie au service de l'État".

"Une femme exigeante et déterminée." C'est par ces mots que les ministres de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur, Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, saluent la mémoire d'Hélène Bernard.

L'ancienne rectrice de Toulouse et inspectrice générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche est décédée à l'âge de 61 ans. À la tête de l'académie jusqu'en février 2018, elle avait souhaité être relevée de ses fonctions pour des raisons de santé. C'est Anne Bisagni-Faure qui lui a succédé à l'occasion d'un important mouvement de recteurs.

"Une grande professionnelle"

D'actuels recteurs, d'anciens collaborateurs ou des personnalités politiques ont tenu à rendre hommage à l'ancienne élève de l’École nationale d’administration sur les réseaux sociaux. "Grande professionnelle" pour l'ancienne ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, "dévouée à la jeunesse et au service de son émancipation par l’Éducation" selon les mots de Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie, ou encore "imaginative" pour Emmanuel Ethis, le recteur de l'académie de Nice…

Ils relèvent l'implication de celle qui a occupé, tout au long de sa carrière professionnelle, des responsabilités "éminentes" au ministère de l’Éducation nationale et au ministère de l’Intérieur.

Une carrière dans la préfectorale et l'Éducation

Hélène Bernard commence sa carrière en 1985, à la direction des affaires financières au ministère de l'Éducation nationale, avant d'intégrer, quatre ans plus tard, le cabinet de Robert Chapuis, alors secrétaire d'État chargé de l'Enseignement technique. Tour à tour sous-préfète, puis secrétaire générale d'académie ou de préfecture de 1990 à 1997, elle est nommée directrice de l'administration du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sous les ministres Claude Allègre, puis Jack Lang.

Nommée IGAENR en 2001, elle est détachée cinq ans plus tard comme directrice générale adjointe des services de la Région Rhône-Alpes, en charge du pôle de la vie lycéenne. Avant d'être nommée, en 2013, à la tête de l'académie de Toulouse.

En savoir plus
Lire la biographie complète d'Hélène Bernard


Laura Taillandier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires