Newsletter

l'Insa Centre-Val-de-Loire ouvre un premier cycle au Vietnam

Maud Vincent
Publié le
Envoyer cet article à un ami
l'Insa Centre-Val-de-Loire ouvre un premier cycle au Vietnam
Nouée en 2009, la coopération avec l'université de Hué a été renouvelée en 2014, lors de la création de l'Insa Centre-Val-de-Loire. // ©  INSA Centre-Val-de-Loire
Forte de l’accréditation du ministère de l'Enseignement supérieur, l’école d’ingénieurs renforce sa coopération avec l'université de Hué. Une façon pour l'Insa de conforter son positionnement en Asie et de promouvoir ses cursus dans le cadre de sa stratégie de développement des relations internationales.

Dès la rentrée 2019, une trentaine d’étudiants vietnamiens pourront intégrer le cycle préparatoire Insa Centre-Val-de-Loire. Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a en effet autorisé et validé l'ouverture de ce premier cycle au regard de la qualité de la formation dispensée à Hué d’une part, et des conditions d’accueil mises en place pour les étudiants d’autre part.

L'antenne de l’Insa sera située au sein de l’université de Hué. Les enseignements, assurés en français et en vietnamien par les professeurs de l'université, sont supervisés par les référents pédagogiques de l’école d’ingénieurs. De plus, dans le cadre d'un accord avec l'Institut français de Hué, les étudiants suivront dix heures de cours de français langue étrangère par semaine.

À l'issue des deux ans de formation, les étudiants continueront leurs études en troisième année à l'Insa Centre-Val-de-Loire, et pour une partie à I'Insa de Toulouse, afin de suivre le programme du cycle ingénieur.

Des conditions d’études optimales

Afin de favoriser l’intégration des élèves vietnamiens, l’Insa les exonère des droits d’inscription durant leur formation. Le campus de Blois bénéficie par ailleurs de l’appui de la Ville, qui met gracieusement à leur disposition des logements étudiants.

Lire aussi. Avec OpenInsa, les Insa se lancent dans la formation en ligne maison

L'association Rencontres du Vietnam soutient également cette action en offrant aux étudiants les plus méritants des bourses universitaires. D'ailleurs, les étudiants vietnamiens obtiennent régulièrement des bourses d'excellence Eiffel, gage de la qualité du recrutement.

30 étudiants vietnamiens accueillis en 2019

Née en 2009, et renouvelée en 2014 lors de la création de l'Insa Centre-Val-de-Loire, la coopération avec Hué permet déjà d'accueillir entre 7 et 11 étudiants vietnamiens chaque année. Cette accréditation du ministère devrait permettre d'en accueillir plus d’une trentaine à partir de la rentrée 2019.

De quoi renforcer le positionnement de l'Insa en Asie du Sud-Est, au cœur de la stratégie d’internationalisation des cursus de l’établissement. L’Insa Centre-Val-de-Loire souhaite en effet accroître sa visibilité au Vietnam pour à la fois renforcer ses coopérations dans le domaine de la recherche, notamment informatique, et développer sa filière internationale bilingue.

L’école d’ingénieurs est par ailleurs présente en Chine, où elle a signé des partenariats avec quatre pôle universitaires (Northwestern Polytechnical University, Beijing Jiaotong University, Tongji University, Central South University et Fujian University of Technology).


Maud Vincent | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
mal_pensant.

Voilà une internationalisation intelligente. Le Vietnam, qui est dans de bonnes dispositions à l'égard de la France (dont les autorités, malgré une guerre d'indépendance très dure, ne passent pas leurs temps à ne pas faire passer l'ancien colonisateur comme bouc émissaire de tous les maux qu'il pourrait rencontrer), qui est francophone, a un véritable potentiel de développement économique qui lui permettra d'offrir des débouchés locaux de bon niveau aux ingénieurs vietnamiens formés en France.

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne