Newsletter

Élections étudiantes dans les Crous : la Fage arrive en tête

Martin Rhodes
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Elections Crous : La Fage arrive en tête devant l'Unef
Les élections sont également marquées par une baisse significative de la participation, passée de 8,5 % en 2014 à 7,5 % en 2016. // ©  Jean Michel ANDRE/REA
Pour la première fois de son histoire, La Fage supplante l'Unef aux élections étudiantes dans les Crous. La première organisation obtient dix élus de plus que la seconde.

Elle parle de "résultats historiques". Aux élections étudiantes dans les Crous (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires), la Fage (Fédération des associations générales étudiantes) a recueilli la majorité des suffrages. L'organisation étudiante, présidée par Jimmy Losfeld, compte désormais 76 élus, soit 10 de plus que l'Unef (Union nationale des étudiants de France), selon les résultats du scrutin, rendus publics le 29 novembre 2016. L'organisation UNI-MET, quant à elle, arrive à la troisième place, avec 12 élus

En 2014 déjà, la Fage talonnait de près l'Unef, restée en tête des élections avec 77 élus (contre 70 pour la Fage). "L'Unef s'effondre, l'UNI-MET reste stable et nous décollons. Aujourd'hui, nous sommes majoritaires dans 19 des 28 académies, dont Toulouse, Lyon et Strasbourg", se satisfait Jimmy Losfeld.

De son côté, l'Unef minimise son score. "Nous perdons des sièges mais le rapport de force n'est pas renversé. Nous cumulons 33 % des voix avec 57.000 suffrages obtenus, soit une légère baisse par rapport à 2014", tient à préciser Lilâ Le Bas, sa présidente. 

La participation en chute libre

Pour l'Unef, le principal enseignement de ce scrutin est la baisse significative de la participation. Le taux de participation est passé de 8,5 % en 2014 à 7,5 % en 2016. "Les étudiants sont favorables aux actions de l'Unef. Nous avons arraché des droits, mais pas autant que nous le souhaitions", confie Lilâ Le Bas, avant d'ajouter : "À quelques mois de l'élection présidentielle, ce taux d'abstention est un avertissement. Les pouvoirs publics n'écoutent pas suffisamment les revendications étudiantes et la précarité augmente."

Pour La Fage, ce fort taux d'abstention s'explique par l'organisation même des élections. "Les étudiants sont amenés à voter cinq fois tous les deux ans. Pour plus de lisibilité, nous demandons une date unique pour les élections dans les Crous, et une autre pour les différents scrutins à l'université", explique Jimmy Losfeld.

Les 196 représentants étudiants présents aux conseils d'administrations des Crous doivent désormais élire, fin janvier 2017, les huit étudiants qui siégeront au conseil d'administration du Cnous (Centre national des œuvres universitaires et scolaires). Pour l'Unef, tout n'est pas joué. "À chaque élection, des élus associatifs revendiqués par La Fage au premier tour votent pour une autre organisation au Cnous", constate Lilâ le Bas.

Listes 2016 2014 2012
Fage 76 70 57
Unef 66 77 79
UNI-MET 12 14 15
Autres 42 35 45

Martin Rhodes | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires