En ce momentSebastian Stride : "Les classements mondiaux ne sont fondamentaux que pour une minorité d'établissements"
On en parlePalmarès 2018 : les écoles d'ingénieurs en mouvement
Actu | Politique

Finance islamique : le premier diplôme français lancé par l’EM Strasbourg

Fabienne Guimont  |  Publié le

1

« La finance islamique n’investit pas sur la virtualité, il faut qu’il y ait une corrélation avec l’économie réelle ». La crise financière mondiale pourrait presque être une bonne nouvelle pour Ibrahim Zeyyad Ceciki, coordinateur des enseignements du nouveau diplôme d’université en finance islamique que l’Ecole de management de Strasbourg s’apprête à lancer en novembre 2008.

Les banques lorgnent sur de capiteux capitaux 

Fondée sur le respect des principes de la chari a – la loi islamique – comme le refus de l’intérêt et l’investissement dans certains secteurs comme les industries liées à l’alcool, au tabac, aux jeux de hasard…, la finance islamique attise de plus en plus les appétits des banques européennes. Celles de la City londonienne l’ont compris avant les autres, séduites par les 700 milliards de dollars d’actifs investis sur ce créneau, qui devraient être triplés d’ici à 2010. En France, la ministre de l’économie a récemment fait des déclarations allant dans le sens d’une adaptation fiscale et juridique permettant de développer des produits adaptés à la finance islamique. Trois banques françaises (Société générale, BNP Paribas et Crédit agricole) gèrent des fonds de cette façon contre une vingtaine d’institutions anglaises, mais les professionnels dans ce domaine pointu de la finance islamique manquent.

Un DU en formation initiale, continue et en ligne

L’EM Strasbourg – école intégrée à l’université Robert Schuman de Strasbourg - serait la première école à proposer une formation en présentiel d’un an sur ce sujet pour une quinzaine d’étudiants recrutés sur dossier à bac+4 (droit ou finance) et titulaire du TOEIC ou TOEFL. Le DU devrait s’ouvrir début 2009 à la formation continue et ambitionne également de pouvoir développer des cours à distance. Parmi la 50ène de dossiers de candidature reçus, 80% sont des professionnels en activité. "En créant ce nouveau cursus, nous provoquons une réflexion sur le caractère culturel de nos enseignements en management. Cette nouvelle formation est tout à fait conforme à l'objectif pédagogique de l'Ecole de former des managers capables d'évoluer dans un environnement mondialisé et numérisé en respectant des valeurs de diversité et d'éthique", indique Michel Kalika, directeur de l'EM Strasbourg. Une vingtaine d'enseignants et de professionnels devraient encadrer la formation dont le montant est fixé à 3000 euros.

Une recherche à initier

L’ANR a financé un programme de recherche sur quatre ans intitulé « banque et finance islamiques ». « Les professionnels qui viendront enseigner dans ce DU feront aussi de la recherche dans ce cadre et écriront des articles pour ce programme de recherche. Notre objectif est de créer un centre de recherche en finance islamique », indique Ibrahim Zeyyad Cekici.      

Fabienne Guimont  |  Publié le

1

1 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :