Newsletter

Vincenzo Esposito-Vinzi nommé directeur général de l'Essec

Cécile Peltier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'Essec fait partie des écoles de commerce qui obtiennent les meilleurs résultats à notre sondage de satisfaction auprès des diplômés de 2010 et 2013
Vincenzo Vinzi enseigne à l'Essec depuis 2007. // ©  ESSEC
Après un intérim sans fausse note, le doyen des professeurs, Vincenzo Esposito-Vinzi a été choisi, mercredi 20 décembre 2017, par le conseil de surveillance de l'Essec, sur proposition du directoire, pour succéder à Jean-Michel Blanquer.
Vincenzo Esposito Vinzi // © ESSEC

Après près de six mois de chasse, le conseil de surveillance de l’Essec, réuni mercredi 20 décembre 2017, a, sur proposition du directoire, et après avoir reçu l'agrément du recteur de l'Institut catholique de Paris, confirmé à l'unanimité Vincenzo Esposito-Vinzi à la direction générale de l’Essec. Doyen des professeurs de la business school depuis 2011, cet enseignant-chercheur de 47 ans, d’origine italienne, assurait l’intérim après la nomination, le 17 mai 2017, de Jean-Michel Blanquer Rue de Grenelle.

Il figurait au côté de deux autres candidats – dont un non-académique –, sur la short-list établie par le cabinet HRM en lien étroit avec le "search commitee", et transmise à la présidente du directoire de l'école de commerce, Annick Schwebig. Alors que le nom du patron par intérim circulait depuis quelques semaines, ce choix n'a rien d'une surprise.

Cet homme du sérail, qui fut pendant plusieurs années le numéro 2 de Jean-Michel Blanquer, est apprécié des équipes comme des partenaires. "Vincenzo Esposito-Vinzi a une capacité de rassembleur, ce qui est fondamental pour faire avancer une organisation dans une même direction. C'est aussi un fin connaisseur du monde académique, de la pédagogie, qui connaît également le monde des organisations, et doté d'une vraie dimension internationale", témoigne un professeur parti poursuivre sa carrière sur le campus de Singapour.

Un homme consensuel

"Il a très bien réussi son intérim. Il est viscéralement attaché à l'Essec. C'est aussi un homme sympathique, équilibré, travailleur, avec vision internationale, contre lequel, chose rare, je n'ai jamais entendu de critique", ajoute un bon connaisseur du dossier.

“Après Emmanuel Métais à l’Edhec, la nomination d’un ancien numéro 2 est un signal fort. Quand on peut trouver quelqu’un en interne, c’est bien. On lui fait confiance, il connaît la maison et l’environnement. C’est le gage d’une continuité et d’une vraie maturité”, déclare Loïck Roche, président du Chapitre des écoles de management de la CGE (Conférence des grandes écoles).

Titulaire d'un master en économie et gestion d’entreprise et d'un doctorat en statistique et informatique de l'université Federico II de Naples (Italie), Vincenzo Esposito-Vinzi a enseigné la statistique au sein de cet établissement, avant de rejoindre, en 2007, le département systèmes d'information, sciences de la décision et statistiques (IDS) de l'Essec en tant que professeur. Il est doyen des professeurs de la business school depuis 2011. En 2005, il est lauréat du "Teaching Award" Pierre Vernimmen-BNP Paribas.

"Alliant ancrage local et impact global, l’Essec sera amenée à se transformer pour renforcer encore et toujours sa place d’école de premier plan au niveau international, reconnue pour sa singularité et sa capacité à former des leaders influents dans un monde en perpétuelle mutation", précise le nouveau directeur général dans le communiqué de presse diffusé ce jour par l'Essec.

Aller plus loin

Lire la biographie de Vincenzo Esposito-Vinzi
Lire la biographie de Jean-Michel Blanquer


Cécile Peltier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne