On en parleESC : le palmarès 2015 de la recherche en gestion
Actu | International

Allemagne : les enseignants-chercheurs bientôt augmentés

Marie Luginsland  |  Publié le

0 commentaire

Les enseignants-chercheurs allemands s'estiment sous-payés. La Cour suprême allemande vient de leur donner raison.

La colère gronde dans les rangs universitaires allemands depuis 2005, date de la réforme du barème de la rémunération des professeurs. Face à un barème divisé en trois catégories qui fixent les salaires des débutants entre 3.525 € bruts (Berlin) et 3.924 €  (Bade-Wurtemberg), et entre 4.890 € (Berlin) et 5.528 € (Bade-Wurtemberg) pour un titulaire de chaire, les enseignants du supérieur s’estiment sous-payés.

La Cour suprême allemande, saisie par un professeur de chimie du Land de Hesse dont le salaire de base est de 3.890 €, vient de leur donner raison. Elle a sommé ce Land de réajuster les salaires de ses professeurs d’université d’ici au 1er janvier 2013 au niveau équivalent de ses autres fonctionnaires, soit 1.000 à 1.500 euros bruts supplémentaires.

Bien que les Länder soient souverains en matière d’enseignement, le jugement va faire jurisprudence sur l’ensemble du territoire allemand. Le Deutsche Hochschulverband (DHV), la fédération des enseignants du supérieur, redoute cependant que les Länder compensent cette augmentation de salaire par la suppression des primes.

Une aberration selon Matthias Jaroch, porte-parole du DHV, alors qu’« actuellement il y a un professeur pour 60 étudiants et que, dans deux ans, ce taux montera, en raison des promotions doubles de bacheliers [à la suite de la réduction de la durée de scolarité de treize à douze ans], à 80 dans certains Länder ! » Le DHV, qui représente les 25.000 enseignants du supérieur, réclame la création de 7.000 postes, soit un professeur pour 40 étudiants. De quoi faire exploser définitivement les budgets des Länder.

Marie Luginsland  |  Publié le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :