En ce momentLutte contre le terrorisme : la recherche sous surveillance
On en parleIdex : les universités Sorbonne-Paris-Cité et Toulouse retentent leur chance

Biographie de Jean-Richard CYTERMANN

Jean-Richard
CYTERMANN

Né le 29.08.1952

Fonction
Chef du service de l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche)

Envoyer un message

| Nouvelle recherche
Twitter Facebook LinkedIn

Jean-Richard
CYTERMANN

Chef du service de l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche)

Jean-Richard Cytermann a été nommé chef du service de l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche) à compter du 1er février 2014, pour une durée de cinq ans. Il était directeur adjoint du cabinet de Geneviève Fioraso depuis mai 2012. Cet inspecteur général (IGAENR) occupait auparavant le poste de directeur adjoint à la DGRI (direction de générale de la recherche et de l’innovation) depuis octobre 2007.



Professeur associé à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) où il dirige un séminaire de sociologie et d’économie de l’éducation portant sur les aspects européens et internationaux de l’éducation et de l’enseignement supérieur, il a présidé le conseil d'administration de l'OST (Observatoire des sciences et techniques). Il a également été responsable du groupe "enseignement supérieur" à l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'Education nationale et de la recherche).



Après des études secondaires aux lycées Voltaire et Louis-Le-Grand, Jean-Richard Cytermann poursuit ses études à HEC. Ancien élève de l'ENA (Ecole nationale d'administration - Promotion Guernica), Jean-Richard Cytermann est administrateur civil (1976) puis chef du bureau au service des études informatiques et statistiques de 1976 à 1980 au ministère de l'Education nationale.  En 1980, Jean-Richard Cyterman devient Inspecteur à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).



De 1982 jusqu'au milieu des années 1990, Jean-Richard Cytermann multiplie les postes de sous-directeur ou de chefs de service au sein des ministères de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur ou de la Recherche. Ainsi s'occupe-t-il des systèmes d’information (1985-1987), du budget de l’enseignement supérieur (1987-1991 et 1993-1996), de la répartition des moyens aux universités(1987-1991 et 1995-1996), de la gestion de la recherche universitaire (1982-1985) puis de la recherche, dans ses aspects juridiques et financiers (1991-1996), de la politique contractuelle avec les universités, sous son volet recherche universitaire ( 1982-1995) puis dans son volet global (1989-1991 et 1995-1996) ou encore de l’aménagement du territoire (lancement du plan université 2000, suivi des plans de localisation des organismes de recherche).



De 1991 à 1992, Jean-Richard Cytermann a été conseiller technique pour l'éducation et l'enseignement supérieur au cabinet d'Edith Cresson alors Premier ministre. Entre 1997 et 2000, il est conseiller puis directeur adjoint du cabinet de Claude Allègre (MENRT), où il participe à la loi innovation et recherche et au démarrage du processus de la Sorbonne-Bologne.



De 2000 à 2002, il est directeur de la programmation et du développement, ancêtre de la DEPP. Jean-Richard Cytermann est Inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (Igaenr) depuis 2002.



Il est l'auteur ou le co-rédacteur de nombreux rapports portant sur l’autonomie des universités, l’organisation territoriale de la recherche ou bien encore sur la valorisation de la recherche : un rapport, qui, début 2007 avait créé la polémique.



Né le 30 août 1952 à Guérande (Loire-Atlantique)



Biographie mise à jour en février 2014