En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long

Biographie de Valérie PÉCRESSE

Valérie
PÉCRESSE

Née le 13.07.1967

Fonction
Ancienne ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (2007-2011)

| Nouvelle recherche
Twitter Facebook LinkedIn

Valérie
PÉCRESSE

Ancienne ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (2007-2011)

Valérie Pécresse est présidente du conseil régional d'Île-de-France depuis 2015. Elle a été élue députée des Yvelines en 2002, 2007 et 2012. Conseillère régionale d’Île-de-France depuis 2004, elle a été ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche de mai 2007 à juin 2011, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Confirmée dans ses fonctions Rue Descartes à l'occasion des remaniements ministériels de juin 2009, mars 2010 et novembre 2010, elle a ensuite été nommée ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État, porte-parole du gouvernement, lors du remaniement du 29 juin  2011. Poste qu'elle a occupé jusqu'à l'élection de François Hollande à la présidence de la République en mai 2012.



Diplômée de HEC (1988), ancienne élève de l’ENA, promotion Condorcet, Valérie Pécresse commence sa carrière comme auditrice au Conseil d’État (1992-1998), avant d'être nommée, en 1998, conseillère chargée des études, de la prospective et des technologies de l’information auprès du président de la République, Jacques Chirac.



Élue députée de la deuxième circonscription des Yvelines en 2002, réélue cinq ans plus tard, Valérie Pécresse a été membre de la commission des affaires culturelles et de la délégation de l’Assemblée nationale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes.



À peine arrivée au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse a préparé et fait voté la loi relative aux libertés et aux responsabilités des universités d'août 2007, dite aujourd'hui loi "Pécresse" ou loi LRU. Elle a connu à l’automne 2007 un mouvement étudiant dénonçant la privatisation de l'université, et fait face, en 2009, à un vaste mouvement de mobilisation des enseignants-chercheurs.



Elle a rédigé plusieurs travaux et textes sur les questions liées à la famille. À l'UMP, elle s'est occupé des études et du Centre d’études politiques et est porte-parole du parti à partir de 2004.



Valérie Pécresse est notamment l'auteur de : "Être une femme politique... c’est pas si facile !" (2007).



Biographie révisée en mai 2017.