Newsletter

Coopération transfrontalière : l'Université de la Grande Région rend son offre de formations plus visible

Philippe Bohlinger
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Réseau des universités de Lorraine, de Liège et du Luxembourg, ainsi que des universités allemandes de Sarre, Trèves et Kaiserslautern,  le projet  « Université de la Grande Région » (UGR) va conférer davantage de lisibilité à son offre de formations. Celle-ci devrait être accessible début 2011 aux 115.000 étudiants de l’UGR sur un nouveau site Internet. Une annonce faite fin octobre 2010 à l'occasion du conseil de l'UGR actuellement présidée par Jean-Pierre Finance, représentant des universités de Nancy.

« Les services de scolarité travaillent sur ce chantier depuis deux ans. L'offre de formations étant présentée différemment d'un pays à l'autre, l'UGR a exploité les codes ISCED, une nomenclature de l'Unesco reprise dans les conventions Erasmus », explique Caroline Coquelet, chargée de projet UGR à l'université de Metz.

Construite autour de la charte de coopération Saar-Lor-Lux, qui associe depuis vingt-cinq ans ces établissements de l'enseignement supérieur, l'UGR a été lancée en 2008 dans le cadre du programme européen Interreg IV-A Grande Région. Disposant d’un budget de 6 millions d’euros sur trois ans, elle vise à favoriser la formation, la mobilité, l'ouverture à l'international et la recherche à l’échelon transfrontalier. Dans ce cadre, elle élabore notamment pour 2012 une administration transfrontalière commune pour la formation doctorale : « Une porte d’entrée sur la formation doctorale au niveau de l’UGR et un outil de coopération scientifique», précise la chargée de projet.


Philippe Bohlinger | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires