Newsletter

France Business School officialisée à la rentrée 2012

Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
P. Molle
P. Molle
France Business School, issue de la fusion de 5 écoles de commerce, sera lancée en septembre 2012. Son directeur a été désigné : il s'agit de Patrick Molle, actuel DG de l'EM Lyon.

C'est désormais officiel. France Business School, école de commerce issue de la fusion de l’Escem (Tours-Poitiers), l’ESC Amiens, l’ESC Clermont, l’ESC Pau et l’ESC Brest, sera lancée à la rentrée 2012.

Le périmètre est désormais stabilisé. L'ESC Troyes, qui figurait dans le premier tour de table, a décliné l’offre. L’ESC La Rochelle, à qui le projet a été présenté lors d’une assemblée générale, a finalement refusé d'y entrer, du moins pour le moment. D'autres écoles, comme l'ESC Dijon ou l'EM Normandie, avaient également été approchées par François Duvergé , le président de l'Escem, initiateur du projet.

Cette fusion est la version la plus spectaculaire des multiples rapprochements initiés depuis trois ans entre les écoles de commerce. Ces établissements, à la recherche de moyens et d'un modèle économique perenne, voient dans ces stratégies de fusion un moyen de réaliser des économies d'échelle et de peser plus dans cet univers très concurrentiel (voir notre dossier ici ).

Un futur campus à Paris
Le directeur général de France BS a été choisi : ce sera Patrick Molle , qui prendra ses fonctions au 1er septembre, dans la foulée de son départ de la direction de l’EM Lyon .

Le directeur sera basé à Paris, où France Business School disposera d’une implantation administrative. Celle-ci rassemblera des directions transversales (ressources humaines, communication…). « A moyen terme, France Business School ouvrira à Paris un campus avec des étudiants », affirme Patrick Molle.

Les contours de France Business School seront présentés lors d’une conférence de presse le 22 mai. Patrick Molle précise d'ores et déjà qu'un nouveau programme grande école, identique sur tous les campus et avec des spécialisations territoriales, sera imaginé au cours de l’année. "Ce sera quelque chose de totalement innovant."

Bientôt un concours unique

En attendant, pour la session 2012, les concours resteront inchangés pour les étudiants, avec des procédures propres à chaque école. "Mais après, il n’y aura plus qu’un seul concours. Les étudiants seront diplômés de France Business School. Dès l'année prochaine, les anciennes identités des écoles vont s’effacer", annonce Patrick Molle.

Il ajoute : "pour les étudiants, ce sera une excellente opportunité de rejoindre un réseau de 30 000 anciens, dans un groupe avec des moyens conséquents, et qui va gagner en valeur."

Une école privée associative

France Business School sera une école privée associative. Si certaines de ses composantes ont déjà ce statut, d’autres sont des services de chambres de commerce (Brest, Clermont), et vont donc basculer dans cette nouvelle structure.


Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires