Newsletter

Grande-Bretagne : les étudiants décernent des « awards » à leurs enseignants

De notre correspondante à Londres, Élisabeth Blanchet
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'évaluation des professeurs d’université par leurs étudiants vient de faire un pas de plus outre-Manche. Les Student-Led Teaching Awards permettent désormais de récompenser les meilleurs profs dans des catégories établies par les étudiants eux-mêmes.

En Grande-Bretagne, l'évaluation des professeurs par les étudiants est entrée dans les mœurs. La National Student Survey donne depuis sept ans l'opportunité aux étudiants d'évaluer la qualité de leur enseignement ainsi que l'organisation de leur formation. Et sur ratemyprofessors.com, site importé des États-Unis, les étudiants s'en donnent à cœur joie pour poster des commentaires plutôt personnels sur leurs enseignants...

Plus constructifs, les span style="font-style: italic;">Student-Led Teaching Awards viennent d'être lancés à l'échelle nationale. Financé par le gouvernement et la National Union of Students, le projet est entièrement géré par les étudiants de chaque université. Son syndicat détermine les intitulés des récompenses, parfois aussi hétéroclites que « module le mieux organisé » ou « meilleur enseignant du XXIe siècle ». Il encourage ensuite les étudiants à sélectionner les enseignants, en leur demandant d'argumenter leurs choix. Puis un comité d'étudiants tranche et, pour finir en beauté, une cérémonie de type « oscars » couronne les heureux élus.

La version pilote du projet mis en œuvre depuis deux ans dans les universités écossaises semble concluante. « Les étudiants aiment obtenir un retour constructif de la part de leurs enseignants, mais la réciproque est également vraie ! » relève Elizabeth Bomberg, enseignante de sciences politiques à l'université d'Édimbourg et lauréate en 2009 du prix du Professeur le plus charismatique. Le renforcement du sens de la communauté sur le campus constitue notamment, selon le bilan de la phase pilote, une conséquence positive de ce nouveau type de récompense.


De notre correspondante à Londres, Élisabeth Blanchet | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires