HEC gratuit pour les boursiers

Géraldine Dauvergne
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Tous les boursiers d’Etat, quel que soit le montant de l’aide qu’ils perçoivent, bénéficieront désormais systématiquement de la gratuité totale de leurs études à HEC. Soit 8300 euros en première année, et 12300 € pour chacun des deux dernières années ...

Cette mesure spectaculaire, inscrite dans le plan de développement de la grande école de management, a pour objectif de promouvoir la diversité sociale. Elle sera cofinancée par la Fondation HEC, l’école et l’association des diplômés, sans restriction ni quota. « Nous avons voulu un message simple, pour qu’il soit connu de tous, indique Daniel Bernard, président de la Fondation HEC. Nous suivrons au niveau du financement, même si nous sommes débordés par le succès ! »

67 boursiers du CROUS sur 1400 élèves

Les élèves méritants bénéficiaient déjà de différents dispositifs d’aide, notamment des bourses « HEC » indexées sur les ressources familiales, s’ajoutant à une éventuelle bourse « du CROUS » (dont le montant n’excédait pas 4019€ cette année). « Plus de 200 étudiants, sur les 1400 inscrits à HEC, ont reçu cette année une bourse sur critères sociaux, pour une somme totale d’un million d’euros », souligne Eloïc Peyrache, directeur délégué de l’école HEC. Mais parmi eux, seuls 67 sont aussi boursiers « du CROUS », soit 4,8 % des effectifs… « Nous espérons faire progresser ce nombre, en faisant tomber les barrières psychologiques et sociologiques », poursuit Eloïc Peyrache.

La nouvelle formule sera nettement avantageuse pour les futurs bénéficiaires de l’exonération des frais de scolarité, qui pourront utiliser leur bourse d’Etat pour leurs frais de vie. L’opération risque d’être coûteuse pour l’école et ses partenaires financeurs… surtout si le nombre de boursiers d’Etat augmente dans les années à venir. Mais l’effet de buzz fonctionne déjà à plein. HEC, l’école de l’égalité des chances ?


Géraldine Dauvergne | Publié le