IMT Lille Douai réaffirme son ambition internationale en devenant IMT Nord Europe

Clément Rocher
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Avec cette nouvelle identité, IMT Nord Europe affirme son ancrage national et international
Avec cette nouvelle identité, IMT Nord Europe affirme son ancrage national et international // ©  IMT Nord Europe
Quatre ans après une fusion réussie, l’école d’ingénieurs IMT Lille Douai se transforme à nouveau et prend le nom d’IMT Nord Europe. L’école d’ingénieurs entend renforcer son positionnement stratégique sur le continent nord-européen.

Résultat d’une fusion entre Télécom Lille et l'Ecole des Mines de Douai opérée en 2017, l’école d’ingénieurs de la région Hauts-de-France poursuit son évolution. Il faut désormais l’appeler IMT Nord Europe.

Ce changement d’identité doit permettre à l'établissement de renforcer son positionnement stratégique "au carrefour de l'Europe du Nord". "Notre situation nous confère une légitimité : nous serons le bras armé de l’Institut Mines-Télécom tourné vers l’Europe centrale et septentrionale", soutient Alain Schmitt, directeur d’IMT Nord Europe.

"Ce changement de nom entre en cohérence avec notre stratégie portée depuis la fusion. Il devenait important de réfléchir à nos valeurs et à ce que nous voulions promettre aux acteurs socio-économiques. Nous voulions nous doter d’une signature qui parle à l’ensemble de notre communauté", intervient Isabelle Morvan, directrice de la transformation et du développement.

Campus, transmission des savoirs, la CDEFI imagine le monde d'après pandémie

Des partenariats internationaux

IMT Nord Europe compte actuellement 36 accords de doubles diplômes. Près de 15,7% des étudiants ont obtenu un double diplôme avec une institution étrangère en 2020. "Nos élèves doivent faire l'expérience d'un monde globalisé et multiculturel", explique Alain Schmitt.

L'école entend continuer à développer les opportunités avec ses partenaires académiques européens. IMT Nord Europe prévoit la signature de nouveaux accords de doubles diplômes au cours de l'année 2021–2022 avec la Russie, la République Tchèque, la Suède et la Norvège. Elle travaille aussi sur ses partenariats avec l’université libre de Bruxelles et l’université de Mons, en Belgique.

A la question d’un éventuel site dans un pays européen, le directeur d'IMT Nord Europe répond que l’école reste dans un premier temps dans une démarche de co-diplomation pour affirmer son ancrage en Europe. A l'heure actuelle, l’école d’ingénieurs est présente sur cinq sites : Lille, Douai, Dunkerque, Valenciennes dans le Nord et Alençon dans l'Orne.

La voie de l'apprentissage, une priorité pour l'IMT Lille Douai

Attirer les étudiants internationaux

IMT Nord Europe étoffe son portefeuille de programmes et ambitionne de renforcer son attractivité auprès des étudiants internationaux, un projet initié depuis l’arrivée d’Alain Schmitt à la direction de l’école en 2017.

Pour asseoir sa notoriété internationale, deux masters internationaux en langue anglaise ouvrent à l'automne 2021, l'une tournée vers la construction durable et l'autre vers les matériaux composites.

IMT Nord Europe dévoile son campus du futur
Cette année encore, l'école d'ingénieurs poursuit la transformation de ses bâtiments pour répondre aux standards internationaux. Depuis 2020, l'établissement s'est engagé dans une démarche de campus "zéro carbone" pour diminuer son empreinte environnementale. L'école bénéficie de l’aide apportée par le plan de relance pour la rénovation énergétique des bâtiments de l’État à hauteur de 7.108.000 euros.


Clément Rocher | Publié le