Jeunes diplômés étrangers : réunion de concertation sur la circulaire polémique

Sandrine Chesnel
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Jeudi 6 octobre le ministre de l’enseignement supérieur Laurent Wauquiez a réagit dans les colonnes du Monde à la polémique suscitée par la circulaire Guéant, dont l’application depuis le mois de mai limite l’accès à l’emploi des jeunes diplômés étrangers. Le ministre a estimé que cette circulaire devait être corrigée, et non supprimée « car le problème n’est pas la circulaire mais son application ».

 « Une réponse insuffisante » pour le Collectif du 31 mai, qui s'est constitué pour demander le retrait de la fameuse circulaire, bientôt suivi par l'UNEF, la FAGE et la Région Ile-de-France. « M. Wauquiez se trompe quand il indique que cette circulaire ne pose problème que pour 200 étudiants, explique Fatma Chouaïeb, la porte-parole du collectif. En 2010, 6.000 étudiants étrangers ont demandé et obtenu leur changement de statut d'étudiant étranger à travailleur étranger. Il n’y a pas de raison pour que moins d’étudiants soient concernés par cette démarche en 2011».


Le collectif pointe également les délais d’examen des dossiers : « L’année dernière, il fallait un mois pour obtenir un changement de statut – le délai minimum est maintenant de cinq mois. Comment vivre cinq mois sans travailler ?».

Pou accentuer la pression sur le ministère, le Collectif du 31 mai lui a envoyé un courrier vendredi 7 octobre, demandant à être reçu mardi 11 octobre lors de la réunion qui rassemblera au ministère des représentants de la CPU et de la CGE. Il n’a reçu, pour l’instant, aucune réponse du ministre.

Lire aussi sur les blogs EducPros

Le billet de Thomas Roulet, doctorant HEC, chercheur invité à Columbia university : Le tour de vis concernant les visas de travail pour les étudiants étrangers ou comment être perdant sur tous les fronts. Et aux Etats-Unis comment ça se passe ?


Sandrine Chesnel | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires