Newsletter

L'actualité de l'éducation du 18 au 22 mai 2015 avec le Café pédagogique


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Chaque semaine, EducPros vous propose une synthèse de l'actualité de l'enseignement secondaire, en partenariat avec le Café pédagogique.

La réforme du collège

Des profs de collège parlent de la réforme du collège

On a beaucoup entendu les éditorialistes, les politiques et les intellectuels parler de la réforme du collège. Moins les enseignants. J'ai donc interrogé les profs de collège que j'avais déjà sollicités à la veille de la réforme. Une, sur les quatre, a refusé de répondre, se disant trop découragée. Les trois autres iront manifester le 19 mai. Ils ne sont pas représentatifs de toute une profession. Mais leurs critiques sont révélatrices des inquiétudes et des fractures que révèle cette réforme.
Lisez l'article...

Journée de grève contre la réforme du collège

Une journée de grève peut-elle venir à bout de la réforme du collège ? Le 19 mai une intersyndicale réunissant le Snes, le Snalc, Sud, la Cgt et FO appelle à faire grève contre la réforme du collège lancée par Najat Vallaud-Belkacem. Venant après des semaines d'invectives et une politisation forcenée de la réforme, le taux de participation dans le secondaire sera suivi de près par les acteurs de l'école. Qu'en est-il vraiment de la réforme du collège ?
Lisez l'article...

L'UMP pour un autre collège

Dans Libération, Bruno Le Maire fait plus que critiquer la réforme du collège. Il partage ses propositions pour le collège. "Comme agrégé, spécialiste de Marcel Proust, je suis formé à tout sauf à enseigner en collège. Parce que mon savoir est inversement proportionnel à mes compétences pédagogiques", explique-t-il. Il propose donc de faire un corps unique d'enseignants allant de l'école à la fin du collège. Ce nouveau corps ferait "une vingtaine d'heures environ" de cours au collège en bivalence. Voilà pour les profs. Les élèves, eux, auraient une vingtaine d'heures de cours en maths, français, histoire et une langue. Le reste du temps serait consacré, dès la sixième, à une option professionnelle ou culturelle selon leur niveau. En clair, c'est le retour à l'orientation à l'entrée en sixième. Un retour de 70 ans en arrière...
Lisez l'article...

Collège : après la manifestation.... la publication des textes sur le collège

Un pas de plus dans l'épreuve de force. Manuel Valls avait promis une publication rapide des textes sur la réforme du collège. Malgré la mobilisation, le 19 mai, d'une bonne partie des enseignants contre ce projet, le Premier ministre passe outre. Le Journal officiel du 20 mai publie le décret et l'arrêté portant organisation du collège. Le gouvernement marque ainsi sa fermeté face à des syndicats qui portaient hier des menaces sur l'organisation du brevet.
Lisez l'article...

Collège : l'intersyndicale "met en débat" une journée de grève

Alors que l'affrontement politique sur le collège s'est prolongé le 21 mai, la décision de l'intersyndicale (Snes, Snalc, FO, Sud, Cgt), hostile à la réforme, était vivement attendue. Tout en dénonçant "les manœuvres de récupération politiciennes", l'intersyndicale a amorcé le 21 mai une certaine désescalade dans le conflit qui l'oppose au gouvernement. Elle renvoie la question aux enseignants avec, dès le 4 juin, une journée de mobilisation.
Lisez l'article...

Collège : l'opposition dans les cordes

Najat Vallaud-Belkacem est à nouveau descendue sur le ring parlementaire, le 21 mai, pour affronter l'opposition sénatoriale à propos du collège. Malgré l'appui apporté par le président du Sénat aux adversaires de la réforme, ceux-ci n'ont pas réussi à l'emporter sur la ministre. Dans la soirée, le débat télévisé entre Bruno Le Maire et Najat Vallaud-Belkacem a installé le premier dans sa place de challenger pour la primaire UMP. Deux conceptions du collège se sont affrontées, chacune accusant l'autre de "saccager" le collège.
Lisez l'article...

L'école est-elle capable de réforme ?

La décision de faire passer le 20 mai, en force, les textes de la réforme du collège contre laquelle manifestait une part importante des enseignants des collèges est lourde de sens. Elle interroge l'avenir même de la réforme.
Lisez l'article...

Réforme du collège ou de la gouvernance de l'école ?

La réforme du collège arrivera-t-elle à terme ? Voilà le doute qui s'installe alors que le débat politique enfle et que la profession enseignante gronde. Dotée de moyens, arrivant alors que le système éducatif accumule les contre-performances, la réforme devrait passer comme une lettre à la poste. Il n'en est rien. Est-ce encore une fois à cause du conservatisme enseignant ?
Lisez l'article...

Collège : l'enseignement catholique favorable à la réforme

"J'invite l'enseignement catholique à accueillir favorablement le nouveau socle commun et la réforme des collèges, qui me paraissent à même de favoriser l'autonomie des établissements, de faire évoluer la mission de transmission de l'école pour le service d'une pédagogie personnalisée et d'une formation intégrale de la personne, et de rénover le métier de professeur en développant l'articulation entre enseignement et éducation." Dans un numéro spécial de sa lettre interne, En correspondance, Pascal Balmand, secrétaire général de l'enseignement catholique, prend parti nettement en faveur de la réforme du collège.
Lisez l'article...

Collège : le niveau baisse en maths

Selon les évaluations CEDRE menées par la Direction des évaluations du ministère de l'Éducation nationale (DEPP), publiées par Le Parisien le 17 mai, le niveau en mathématiques des collégiens a baissé depuis 2008. Selon le ministère, cela justifie la réforme du collège.
Lisez l'article...

200 millions pour le collège

La ministre a estimé le coût de la réforme du collège à 200 millions. Elle a également fait des gestes à propos des langues anciennes et de l'allemand et annoncé un livret numérique pour tous les collégiens.
Lisez l'article...

Le potager mélomane. Ou quand la SVT, le français et l'éducation musicale collaborent...

Ils sont en cinquième générale au collège Collines-Durance à Mallemort, dans les Bouches-du-Rhône. Enthousiastes, accompagnés de leur professeur principal, Florence Ollivier, ils présentent leur projet aux Rencontres de l'Orme 2015, pour partager, avec un public averti, leur expérience de création d'un "potager mélomane", à l'occasion des ateliers de l'École communicante. Florence Ollivier et les autres enseignants ont cherché à répondre à une double problématique : comment travailler l'intérêt pour la musique et concrétiser des enseignements comme la SVT, la technologie, les arts plastiques ou la physique, tout en réussissant à intéresser et à motiver les élèves ? Focus sur cette expérience innovante...
Lisez l'article...

Métier enseignant

La médiatrice de l'Éducation nationale face au mouvement des enseignants

"Il faut prendre soin des jeunes profs." Médiatrice de l'Éducation nationale depuis six ans, Monique Sassier va quitter la rue de Grenelle. Pourtant, le 18 mai, c'est aux jeunes enseignants stagiaires et aux enseignants en début de carrière qu'elle a consacré une bonne partie de son rapport annuel. Le rapport évoque aussi les difficultés des étudiants et demande à améliorer l'évaluation des examens.
Lisez l'article...

Avec Viaéduc, l'Éducation nationale se dote d'un réseau social

Vous utilisez un réseau social ? Viaéduc, le nouveau réseau lancé par Canopé (ex-CNDP) et des éditeurs privés, vous invite à le rejoindre. Lancé le 20 mai lors des Rencontres de l'Orme, à Marseille, le projet promet déjà 7.000 professeurs inscrits et la réunion d'un consortium important pour proposer un outil novateur et collaboratif. Sa finalité est d'amener les professeurs de France, quelle que soit leur académie, quel que soit leur niveau d'enseignement et quelle que soit leur discipline de prédilection à construire des réseaux et des communautés d'échanges de pratiques et de partages des ressources.
Lisez l'article...

Pédagogie

Philippe Meirieu. L'ennui à l'école : un véritable tabou ?

La ministre de l'Éducation nationale a fait, dit-on un peu partout dans les médias, des maladresses de communication sur la réforme des collèges. Outre son attaque contre les "pseudo-intellectuels", elle aurait affirmé que les élèves – ou, du moins, certains d'entre eux – s'ennuyaient en classe. L'histoire se répète, ou du moins bégaie : c'est aussi pour avoir utilisé ce mot d'"ennui" que l'équipe chargée de la consultation sur les lycées en 1998 s'était fait épingler et avait subi les foudres de ceux et celles qui entendent lutter contre la démagogie scolaire, refusent de s'en remettre aux "caprices des élèves" et prônent l'exigence intellectuelle contre les tentations de la séduction qui feraient de l'école républicaine une nouvelle forme d'agence publicitaire...
Lisez l'article...

La neuroéducation présentée dans Anae

Que peuvent les neurosciences pour l'éducation ? La revue Anae n°134 propose une mise au point claire, synthétique, qui balaie les neuromythes et fait le point des recherches en cours. Le cerveau des enseignants devient un objet d'étude. C'est ce que montre un article de J.S. Dion. L'objectif est d'étudier l'autorégulation enseignante, à l'aide de l'électroencéphalographie, en faisant le pont entre les recherches en sciences de l'éducation et les composantes encéphalographiques.
Lisez l'article...

Inégalités

Égalité : qu'attend l'Éducation nationale ?

"Ça ne suffit pas les déclarations d'intention. Je ne comprends pas le silence de l'Éducation nationale. Il faut qu'il se passe quelque chose". Quelque chose s'est pourtant bien passé, le 18 mai, lors de la journée Jeunes pour l'égalité, organisée par la région Île-de-France. Tout l'après-midi, des dizaines de lycéens, venus de lycées professionnels ou de quartiers populaires, slament, dansent, chantent, jouent pour l'égalité entre filles et garçons. L'initiative, lancée par Henriette Zoughebi, vice-présidente de la région Île-de-France, est un succès mais reste boudée par l'Éducation nationale.
Lisez l'article...

Grande pauvreté : le rapport Grard dénonce une orientation injuste

"Des effets de système aboutissent à ce qu'à travers des formes de tri et d'exclusions successives sont dégagées des élites socialement homogènes tandis que plus de 20% des élèves sortent du système scolaire sans maîtriser les éléments du socle commun de connaissances, de compétences." Ce constat est bien connu. L'originalité du rapport de Marie-Aleth Grard, vice-présidente d'ATD Quart Monde, c'est de le donner à voir tel qu'il est vécu par les familles pauvres. En ce sens, le rapport complète celui de Jean-Paul Delahaye. Il a été adopté par le CESE le 12 mai.
Lisez l'article...

Marie-Aleth Grard : développer l'intelligence humaine

Un encadrement bienveillant, des élèves des différentes classes sociales qui apprennent ensemble. Des enseignants formés à comprendre tous leurs élèves. Le rapport de Marie-Aleth Grard, vice-présidente d'ATD Quart Monde, sur l'école et la grande pauvreté mise sur la capacité des hommes à se comprendre et à travailler ensemble. Un sacré défi.
Lisez l'article...

Najat Vallaud-Belkacem installe le droit au retour en formation

"Il ne suffit pas de décréter un droit. Il faut que les jeunes connaissent son existence." Le 19 mai, Najat Vallaud-Belkacem a lancé la campagne "Reviens te former" destinée à appliquer le décret sur le retour en formation pris en décembre 2014.
Lisez l'article...

Zones sensibles : la situation scolaire s'est détériorée

La publication du rapport 2015 de l'Observatoire national des zones urbaines sensibles apporte des éclairages nouveaux sur la scolarité en ZUS sur la période 2012-2013, première rentrée scolaire de François Hollande. Cette rentrée, organisée par le gouvernement précédent, se traduit par une dégradation de la situation scolaire. Plus fondamentalement, le diplôme protège moins du chômage en ZUS qu'ailleurs.
Lisez l'article...

Les élèves

Préparer son bac avec le Café pédagogique

Peut-on avoir le bac avec Internet ? Le bac ne date pas d'hier. C'est un vieux monsieur deux fois centenaire. Et vous voilà confronté aux épreuves les plus traditionnelles du système éducatif français. C'est dire que le respect de leur rituel, la compréhension fine des savoir-faire jouent pour beaucoup dans la réussite. Le bac évalue davantage votre préparation que votre intelligence ou même vos connaissances. D'où la nécessité de savoir où on en est réellement par rapport aux exigences de l'examen.
Lisez l'article...

La France, le pays où le bien-être des élèves compte le moins

Y a-t-il un lien entre le bien-être des élèves à l'école et leurs résultats ? Pour l'OCDE, qui s'appuie sur les résultats de Pisa, c'est sûr. Mais tous les pays n'accordent pas la même importance au bien-être, à commencer par la France.
Lisez l'article...

Numérique

Question d'environnement... numérique

À intervalles réguliers, les Environnements numériques de travail reviennent sur le devant de la scène et font débat. Depuis cette initiative de 2003, les initiales ENT ont envahi le monde scolaire français. Alors que le monde anglo-saxon parle plutôt de Virtual Learning Environments (VLE), ce qui semble bien différent, l'institution scolaire s'est, semble-t-il, davantage centrée sur la dimension organisationnelle et structurante apportée par les ENT. En d'autres termes, certains s'intéressent à l'institution en elle-même en premier, tandis que d'autres s'intéressent d'abord à l'apprentissage. Cette différence de perspective n'est pas si anodine que cela si l'on analyse de plus près cette notion d'environnement.
Lisez l'article...

À quoi sert le nouveau schéma directeur des ENT ?

Mettre du BYOD dans les classes ? Ouvrir les ENT (Environnements numériques de travail) au primaire ? Rendre les ENT réellement utiles aux enseignants de base ? À quoi peut bien servir la consultation sur le cinquième "schéma directeur" des ENT ouverte par le ministère ? Cette nouvelle mouture montre-t-elle une évolution au rythme des technologies et des nouveaux besoins ? Une meilleure prise en compte des difficultés rencontrées par les acteurs de terrain face aux usages des ENT ? Pour aider chacun à y voir plus clair, Christian Mertz, chef de projet ENT et services numériques à la Direction du numérique pour l'éducation, répond à nos questions avec le souci de mieux faire comprendre les évolutions des ENT.
Lisez l'article...

Interdire les portables a un effet sur les résultats

Faut-il interdire les téléphones portables à l'école ? La question ne se pose pas en France où les téléphones portables sont interdits dans les cours. Mais Louis-Philippe Beland et Ruchard Lurphy, deux doctorants de la London School of Economics, ont étudié les effets de l'interdiction du téléphone portable sur les résultats des lycéens dans quatre grandes villes anglaises dont Londres. Selon eux, l'interdiction a un effet positif sensible sur les résultats scolaires : +6,4%. Surtout, il y a un écart significatif en fonction des catégories sociales. L'interdiction du portable n'aurait pas d'effet sur les résultats des plus favorisés. Par contre, elle améliorerait de 14,2% ceux des plus défavorisés. Interdire le portable, c'est surtout social...
Lisez l'article...


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires