Newsletter

Regroupements et fusions au pays des "edtech" : l'innovation "made in USA"

De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
L'innovation made in USA
L'innovation made in USA

REVUE DE PRESSE - ETATS-UNIS. D'un côté, les universités américaines unissent leurs forces pour ne pas se laisser distancer par les entreprises dans le secteur des "edtech". De l'autre, start-up et entreprises poursuivent leur stratégie de fusion. Le numérique continue de bouleverser l'enseignement supérieur américain.

Quatre universités regroupent leurs forces pour peser face aux entreprises

Comment avancer dans le domaine du digital et du numérique sans dépendre des intérêts des entreprises ? Unizin est la réponse apportée par 4 universités publiques américaines (Colorado State University, Indiana University, the University of Florida et the University of Michigan), qui ont lancé, le 11 juin, un consortium. Chacune des institutions aurait placé un million de dollars dans ce projet. L'objectif : créer ensemble et elles-mêmes leurs outils, plates-formes en matière d'enseignement numérique, classes inversées, MOOC, services de certificats en ligne, etc. Afin de s'assurer que ceux-ci respecteront les intérêts des universités, et que ces dernières ne “perdront pas le contrôle”. “Unizin est un moyen de s'assurer que les acteurs académiques construisent le futur dans une direction qui servira au mieux la noble mission de l'enseignement supérieur”, ont déclaré les fondateurs, qui espèrent que d'autres universités ou fondations les rejoindront.

Lire l'article (en anglais)

MasteryConnect achète Socrative pour 5 millions de dollars

Le secteur des edtech se structure et draine de plus en plus d'argent. Une nouvelle preuve en a été donnée mi-juin, avec l'acquisition, par MasteryConnect, de la start-up Socrative, pour 5 millions de dollars. Socrative (basée à côté de Boston) crée des outils numériques pour susciter l'implication des apprenants (via des jeux, des sondages, des quiz). MasteryConnect (basée dans l'Utah) est spécialisée dans la mesure de la progression des élèves (enseignement primaire et secondaire), et dans la transmission de ces résultats à l'école et aux parents. Elle propose aux enseignants de monitorer en temps réel les apprentissages, afin de leur permettre d'aider ceux qui en ont besoin. Le nouvel ensemble pourra revendiquer 21 millions d'élèves utilisateurs partout dans le monde et un million d'enseignants.

Lire l'article (en anglais)

Les portes des campus sous le contrôle d'“app” sécuritaires

Ouvrir une porte avec un i-pad ou un smartphone ? C'est possible, et plusieurs entreprises américaines déclinent cette fonctionnalité à destination des universités. La Villanova University, en Pennsylvanie, permet ainsi à ses étudiants ou professeurs d'accéder à certaines salles ou couloirs via leurs appareils électroniques. L'université peut gérer à distance et en temps réel l'occupation des salles de travail ou la fréquentation de certaines parties du campus. Le système solutionne également le problème des pertes de clés (notamment pour les chambres des résidences universitaires, qui passent de propriétaires en propriétaires). Combiné à la vidéosurveillance, il serait efficace en matière de prévention des délits.

Lire l'article (en anglais)


De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires