La bibliothèque numérique mondiale est en ligne

Cécile Coursol
Publié le
Envoyer cet article à un ami
La bibliothèque numérique mondiale est en ligne

Après Europeana , le portail du patrimoine culturel européen, la bibliothèque numérique mondiale (Word Digital Library), sera officiellement lancée par l’UNESCO et 32 institutions du monde entier le 21 avril 2009. Elle propose l’accès libre et gratuit à des manuscrits, cartes, livres rares, films, enregistrements sonores, illustrations et photographies de toutes les époques et de toutes les cultures.

Traduit en sept langues

L’objectif de cette bibliothèque multilingue est de donner accès par Internet à des contenus culturels du monde entier à tout moment. Disponible en français, anglais, espagnol, portugais, russe, arabe et chinois, elle devrait améliorer la qualité et la diversité des ressources culturelles non-anglophones et non-occidentales sur Internet et contribuer à l’enseignement et à la recherche universitaire.

La bibliothèque du Congrès au coeur du projet

L'initiative en revient à James H. Billington, directeur de la bibliothèque du Congrès de Washington, que a fait naître le projet en 2005. C'est avec l'aide d'une équipe de cette bibliothèque que le portail a été développé. Y ont également collaboré des institutions culturelles et éducatives de l'Égypte, de l'Arabie saoudite, du Brésil, de la Chine, des États-Unis, de la France, de l'Irak, d'Israël, du Japon, du Mali, du Mexique, du Maroc, de l'Ouganda, des Pays-Bas, du Qatar, du Royaume-Uni, de la Fédération de Russie, de la Serbie, de la Slovaquie et de Suède.

La valeur de cette bibliothèque tient d’ores et déjà dans les missions sociales, politiques et culturelles qui lui seront confiées. Reste à savoir si l'on accordera à cet ambitieux projet les moyens de son envergure internationale.


Cécile Coursol | Publié le