Le Cneser rejette le budget de l’enseignement supérieur

Fabienne Guimont
Publié le
Envoyer cet article à un ami


strong>Boycottée une première fois, la discussion au Cneser (conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche) sur le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche, le 23 janvier 2012, a abouti à un vote largement défavorable : 29 voix contre, 12 pour, 6 abstention et 2 refus de vote.

Une quinzaine d’organisations syndicales ont voté une motion dénonçant le manque de réponses apportées par le ministère aux questions posées notamment sur le calcul des augmentations de masse salariale, le gels de postes, le rythme d’arrivée des crédits des Investissements d’avenir ou du Plan campus. De "nombreuses incohérences" dans la strong>répartition des moyens aux universités  ont également été soulignées. "Toutes les questions et demandes de précisions sont restées lettre morte. La répartition des moyens aux universités est renvoyée à l’opacité et à l’arbitraire. C’est une mystification du budget de l’enseignement supérieur", dénonce Stéphane Tassel, secrétaire général du Snesup.

Deux groupes de travail CPU-ministère, sur la masse salariale et le système d’allocation des moyens ont été proposés.

Lire aussi sur les blogs EducPros

Le billet de Pierre Dubois : Wauquiez. Budget 2012 en baisse

Suivez toute l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le compte Twitter d'Educpros et la page Facebook d'Educpros .


Fabienne Guimont | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires