Le volet éducation du programme de François Hollande dévoilé


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Ce jeudi 26 janvier à la Maison des métallos à Paris, François Hollande a présenté son programme présidentiel avec ses "60 engagements pour la France" . Insistant sur les thématiques économiques, de la réforme de la fiscalité à la relance de la production et de l’emploi, le candidat socialiste a rappelé son engagement à faire de la jeunesse et de la l’éducation la priorité de son quinquennat.

60000 postes confirmés, surtout pour la maternelle et primaire

Sur ce point, il a réaffirmé la création de 60 000 postes sur 5 ans dans l’éducation. L’affectation des nouveaux personnels devrait concerner en priorité les écoles maternelles et primaires. François Hollande précise qu'il fera en sorte que "les enfants de moins de trois ans puissent être accueillis en maternelle », il ne s’engage plus sur une promesse des 500 000 places en crèche. Par contre, dès la rentrée de septembre, il promet une augmentation de 25 % de l’allocation de rentrée scolaire.

Des solutions pour les décrocheurs

Pour le collège et le lycée, le candidat socialiste souhaite « développer un accompagnement personnalisé pour les élèves les plus en difficulté ». Avec un objectif : « divisé par deux le nombre de jeunes qui sortent sans qualification du système scolaire ». « Nous voulons offrir à tout jeune déscolarisé de 16 à 18 ans une solution de formation, d'apprentissage ou un service civique », a souligné François Hollande, sans détailler plus.

Une allocation d'autonomie sous conditions

Dans le supérieur, le candidat socialiste souhaite réformer la loi LRU « pour garantir une autonomie réelle des établissements et une gouvernance plus collégiale et démocratique ». Il propose par ailleurs une refonte des premiers cycles universitaires en "décloisonnant les filières » et éviter une trop forte spécialisation, un meilleur encadrement des stages et l’abrogation de la circulaire sur les étudiants étrangers. Principale annonce, François Hollande propose d’instaurer d’une « allocation d'études et de formation sous conditions de ressources dans le cadre d'un parcours d'autonomie ».

Le volet recherche tient en deux lignes : "organiser le financement de la recherche notamment pour que les chercheurs puissent se consacrer à leur véritable tâche". François Hollande veut en outre accélérer la mise en oeuvre des investissements d'avenir.


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires