Les insolites d’EducPros. Les stations marines de l’UPMC

Joseph Dauce
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Avec les insolites d’EducPros, partez à la découverte du patrimoine des établissements d’enseignement supérieur français. Cette semaine, les stations marines de l’UPMC à Banyuls-sur-Mer, Roscoff et Villefranche-sur-Mer.

L’UPMC (université Pierre-et-Marie-Curie) s’étend bien au-delà du Quartier latin à Paris. Elle dispose de trois stations marines à Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), Roscoff (Finistère) et Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

Ces stations, à vocation expérimentale, sont regroupées au sein du Centre des sciences de la mer (CSM). Le CSM, avec ses plus de 800 enseignants-chercheurs, chercheurs, techniciens et étudiants en master, représente l’un des plus grands centres de recherche marine en Europe. Les trois stations ont pour principale mission l’accueil d’étudiants et de chercheurs du monde entier. Ceux-ci y observent et y étudient l’océanographie et notamment les organismes marins dans leur milieu naturel. Ils pratiquent aussi une recherche expérimentale et un suivi à long terme de l’environnement marin.


Des activités reconnues au niveau national et international. En 2011, le projet de centre national de ressources biologiques marines présenté par l’UPMC et ses stations marines a été retenu dans le cadre des Investissements d’avenir (catégorie des «infrastructures nationales en biologie et santé»). Un tel projet doit permettre aux chercheurs de mener des travaux sur les écosystèmes et organismes marins avec les technologies de pointe.

Crédits photo : ©  Pierre Kitmacher – UPMC


Joseph Dauce | Publié le