Newsletter

Ma thèse en 180 secondes : et le gagnant est…

Simon Challier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
La gagnante 2014 de la finale nationale de "Ma thèse en 180 secondes", Marie-Charlotte Morin
La gagnante 2014 de la finale nationale de "Ma thèse en 180 secondes", Marie-Charlotte Morin // ©  CPU-CNRS

Marie-Charlotte Morin, doctorante de l’université de Strasbourg, a remporté, mardi 10 juin 2014 à Lyon, la finale nationale du concours "Ma thèse en 180 secondes".

"Je pense que le public a apprécié les notes d'humour : quand on se marre, on ne décroche pas !" confie Marie-Charlotte Morin, lauréate de la finale nationale de "Ma thèse en 180 secondes".

La biologiste doctorante à l'université de Strasbourg a pris le parti d'en rire pour présenter en trois minutes sa thèse "Rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la programmation cellulaire directe in vitro chez C. elegans".

Elle a ainsi amené le public et le jury à comprendre "les changements d'identité cellulaire". Et notamment ceux d'une cellule du rectum d'un ver qui se transforme en neurone. Ce qui pourrait permettre à des personnes, dont la moelle épinière est lésée, de marcher à nouveau.

Marie-Charlotte Morin accède à la finale internationale de "Ma thèse en 180 secondes" les 24 et 25 septembre 2014 à Montréal (Canada). Elle sera accompagnée de deux autres finalistes françaises : Noémie Mermet (université d'Auvergne) et Chrystelle Armata (université Lyon 3). Elles affronteront des doctorants belges, marocains et canadiens.


Simon Challier | Publié le

Vos commentaires (2)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Liotta Isabelle.

Je regrette vraiment que Sébastien n'ait pas pu concourir pour cause de rattachement à une école doctorale non éligible...Il faudrait ouvrir le concours à tout doctorant quelque soit son école doctorale comme cela se pratique ailleurs . Isabelle LIOTTA Direction enseignement Mines Paristech Sophia Antipolis.

M. B..

Dommage qu'une petite vidéo ne vienne pas illustrer ce que l'on peut attendre de ce genre de présentation !

Sylvie Lecherbonnier.

et voilà !