Marketing politique et éducation : la chronique de Nathalie Mons

Nathalie Mons
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Dans le cadre de notre partenariat avec l’émission span style="font-style: italic;">Rue des écoles sur France Culture, EducPros vous propose le texte de la chronique de Nathalie Mons. Cette semaine, la chercheuse en éducation, maître de conférences en sociologie (université Paris-Est Marne-la-Vallée) met en perspective les 30 propositions de l’UMP pour l’éducation en les comparant avec le programme que le parti avait présenté pour les élections présidentielles en 2007.

" L’UMP a présenté, la semaine dernière, un programme pour l’éducation qui a fait du bruit. Il faut dire que, s’il était appliqué, c’est une véritable révolution dans l’école que propose le parti présidentiel. Les 30 propositions de l’UMP visent à déboulonner quelques monstres sacrés du système éducatif français.

On avait jusqu’alors une Éducation nationale encore très centralisée, avec des programmes scolaires centralisés, des recrutements d’enseignants selon des procédures centralisées, des enseignants peu évalués. Maintenant, il s’agirait de donner davantage de marges d’autonomie aux établissements et aux chefs d’établissement en particulier. Ils auraient plus de liberté pédagogique, ils pourraient – ce qui est tout à fait nouveau – recruter leurs enseignants et ils les évalueraient..."

Lire la suite de cette chronique dans notre rubrique "Les Grands Débats d'EducPros"


Nathalie Mons | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires