Newsletter

L'école Georges-Méliès s'agrandit et s'allie avec Olivier-de-Serres et l’université d’Évry

Sophie de Tarlé
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Les nouveaux locaux de l'Ecole George Méliès à Orly (94) seront inaugurés en janvier 2014 // DR
Les nouveaux locaux de l'Ecole George Méliès à Orly (94) seront inaugurés en janvier 2014 // DR

L’inauguration de ses nouveaux locaux à Orly (94), en janvier 2014, sera l’occasion pour l’École de cinéma d’animation Georges-Méliès de signer un partenariat ambitieux avec l’université d’Évry, présidée par Philippe Houdy, et l’École nationale supérieure d’arts appliqués et des métiers d'art Olivier-de-Serres, dirigée par Marie-José Mascioni. 

Devenir un important pôle de création numérique : telle est l'ambition de l'école Georges-Méliès qui compte aujourd'hui 120 étudiants et s'apprête à investir de nouveaux locaux en janvier 2014. Fondé en 1999 par Franck Petitta, alors âgé de 26 ans, l'établissement privé va s'implanter dans le château même où le pionnier du cinéma a fini ses jours à Orly (94).

"Former des artisans de l’image animée"

L'école Georges-Méliès d'Orly va d'abord s'agrandir. Pour bâtir cette nouvelle infrastructure, plus de six millions d'euros ont été investis par l'Europe, la région, le département et la ville d'Orly. L'opération comprendra la construction de nouveaux bâtiments sur 3.000 m2, avec notamment une salle de projection, un studio de tournage, des salles de dessin, d’anatomie, un incubateur d’entreprises…

"L’idée est de former des artisans de l’image animée dans tous les domaines : le cinéma d’animation bien sûr, mais aussi le secteur médical, les effets visuels, l’aéronautique, l’architecture ou le patrimoine", énumère Franck Petitta.

Les deux écoles d'art ont déjà passé une convention avec l'université

Autre projet prévu en début d'année : la signature d'un accord de partenariat avec deux établissements publics, l'université d'Évry et l'ENSAAMA (École nationale supérieure d'arts appliqués et des métiers d'art) Olivier-de-Serres, située dans le XVe arrondissement de Paris. "Nous souhaitons développer une synergie pluridisciplinaire, échanger des connaissances entre écoles, organiser des workshops, profiter du réseau professionnel de chacun", indique le directeur.

Des conventions ont déjà été conclues par le passé entre ces deux écoles d'art et l'université d'Évry pour habiliter leurs diplômes. L'école Georges-Méliès propose ainsi depuis septembre 2013 une licence et un master 1 "Artisan de l’image animée". Quant à l’ENSAAMA, elle a une convention avec l’université d’Évry depuis 2010, pour son master 2 "Stratégies du design".

L'objectif est de créer le pendant de la Cité du cinéma de Luc Besson dans le sud de Paris

Que des écoles se rapprochent d'une université, c'est chose courante, mais que deux écoles d'art s'allient, ça l'est moins, surtout quand l'une est privée et l'autre publique. "Ce n'est pas un problème, car nous associer à l'école Georges-Méliès nous apportera un vrai plus en termes de compétences en création numérique", justifie Marie-José Mascioni, directrice de l'ENSAAMA-Olivier-de-Serres, qui conclut, optimiste : "L’objectif est de créer le pendant de la Cité du cinéma de Luc Besson dans le sud de Paris."


Sophie de Tarlé | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne