Sirhen : les RH des universités sous surveillance ministérielle ?

Fabienne Guimont
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Le ministère de l’Education nationale réfléchit à la mise en place d’un nouveau système d’information sur les ressources humaines intégrant non seulement le secondaire mais aussi le supérieur. Nom de code : Sirhen. Cet outil de gestion de l’administration centrale devrait servir à rassembler des informations sur les carrières et les rémunérations de tous les agents à partir de 2009. Les universités devraient alors renseigner son info-centre sur les personnes gérées. Une « re-centralisation » de la gestion mal perçue par les personnels de direction des établissements où la gestion des IATOS, des enseignants-chercheurs et de l’encadrement relevait jusqu’à présent de services différents au ministère. Certains pointent un certain paradoxe de l’Etat qui instaure ce système au moment où il transfère des compétences aux établissements dans le cadre de leur l’autonomie budgétaire et financière.    


Fabienne Guimont | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires