Newsletter

Skema : après la fusion, l'ambition d'une école "globale"

Étienne Gless
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Skema a inauguré en 2014 son nouveau campus chinois à ses couleurs, à Suzhou, près de Shanghai
Skema a inauguré en 2014 son nouveau campus chinois à ses couleurs, à Suzhou, près de Shanghai // ©  Etienne Gless

Dans son plan stratégique 2015-2020, la business school compte faire passer ses effectifs de 6.500 à 9.000 étudiants, et mise sur le recrutement d'étudiants internationaux pour ses différents campus à travers le monde.

"Nous ne sommes pas dans la course au gigantisme", se défend Alice Guilhon, directrice de Skema, qui a présenté le 28 janvier 2015 à Paris son plan stratégique pour la période 2015-2020. La busines school semble pourtant bien engagée dans une quête de la taille critique pour exister sur la scène internationale. "Avec 9.000 étudiants, l'école est visible et légitime, elle pèse. Avec seulement 4.000 étudiants vous ne pouvez pas discuter avec les Chinois", explique toujours Alice Guilhon.

École de management "multisite" et "globale", Skema compte atteindre le cap des 9.000 à 10.000 étudiants en 2020, contre 6.700 en 2014. Et ainsi augmenter son budget, qui passera de 65 millions d'euros à 80 millions d'euros en cinq ans, espère-t-elle. Quant au fundraising, les objectifs sont fixés à 5 millions d'euros en cinq ans.

Paris, futur siège social

De fait la stratégie 2015-2020 affichée par Skema vise à consolider le business model original issu de la fusion fin 2009 du Ceram Nice et de l'ESC Lille : il s'agit de créer une école globale à travers des campus en propre implantés sur des technopôles, des programmes multisites et des partenariats noués avec des entreprises du top 100 international.

L'école de management espère ainsi renforcer encore sa stratégie internationale : elle se fixe comme objectif d'atteindre 50% d'étudiants étrangers d'ici à cinq ans, contre 30% en 2014.

"On ne peut pas enseigner la globalisation si nous-mêmes ne la vivons pas au quotidien." Depuis sa création, Skema a ouvert des campus à ses couleurs sur plusieurs continents : campus américain de Raleigh en Caroline du Nord en 2010, campus de Suzhou en Chine en 2014. L'ouverture d'un campus à Belo Horizonte au Brésil est prévue en 2015. En France, Skema, qui est installée depuis 2012 à Paris-la Défense dans le pôle Léonard-de-Vinci, souhaite ouvrir d'ici à 2017 son propre campus dans le centre de Paris pour y accueillir jusqu'à 2.000 étudiants, contre 1.300 aujourd'hui. "Nous y établirons aussi le siège social et la direction générale, précise Alice Guilhon. Pour être visible à l'international quand on est en France, il faut être installé à Paris."


Étienne Gless | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Coucounet.

Envisager de compenser la baisse drastique de la taxe d'apprentissage par le recours au fundraising me semble insuffisant .Il va vous falloir trouver 15 à 20M€ sur 5 ans ! Toutes les écoles s'engouffrent dans cette voie ,le résultat sera modeste pour tous . Augmenter à l'infini les droits de scolarité n'est plus possible sans atteindre des sommets qui excluront les étudiants d'origine modeste . Vouloir se développer à l'international coûte cher et nécessite des investissements que vous n'avez pas! Allez vous solliciter des fonds financiers comme le font déjà certaines écoles à Paris ? Les plongeurs en eau profonde savent qu'il y a des paliers de décompression à respecter. Bien à vous ,chère Madame .