USA : "Financez mes études contre un pourcentage de mon salaire"

De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Columbia University - USA © J.Gourdon
Columbia University - USA © J.Gourdon
Un nouveau site américain permet à des investisseurs de financer les études ou les projets d’étudiants, contre une partie de leurs futurs gains.

"Si vous payez les 60.000 dollars de mon MBA, je vous allouerai 3% de mon salaire pendant dix ans." Voilà le genre de "deal" que l’on trouve sur UpStart.com, site de crowfunding américain lancé en août 2012 par un ancien dirigeant de Google.

Le capital-risque appliqué aux études

Sur cette plateforme qui court-circuite le système bancaire, une vingtaine d’étudiants font actuellement leur promotion en décrivant leur parcours, notes, origines sociales, réalisations, ambitions… Photo à l’appui, ils tentent de convaincre des "investisseurs" de miser sur eux.

Car il s’agit de véritables investissements. Upstart a fixé des dons minima très élevés (1.000 dollars). Selon les projets et le potentiel, l’entreprise fixe le pourcentage de salaire qui sera perçu par les investisseurs - en moyenne, entre 3 à 7%. L’étudiant ne rembourse qu’à partir du moment où son salaire dépasse 30.000 dollars.

Shanaz, actuellement en bachelor (licence) de sociologie à Yale, aimerait ainsi récolter 25.000 dollars pour rembourser son prêt étudiant, et s’inscrire, dans deux ans, dans un master de droit d’une "prestigieuse université". D’autres candidats souhaitent lancer un business, écrire un livre, monter une action humanitaire.

Pour le moment ce service, encore en phase de démarrage, est proposé aux étudiants ou jeunes diplômés d’une trentaine d’universités américaines, dont Stanford, Columbia, le MIT, Princeton. Sept jeunes ont déjà bouclé leur levée de fonds, comme Jeremy, jeune diplômé 2012 de l’école de droit d’Harvard, qui va avant tout utiliser ses 50.000 dollars récoltés pour rembourser son prêt. Il a promis à ses donateurs 3,1% de son salaire d’avocat.

Des dizaines d’autres sites de crowfunding

UpStart n’est pas le seul site de crowfunding dédié aux étudiants. Il existe aux Etats-Unis des dizaines de plateformes permettant à des jeunes de susciter des dons auprès du grand public afin de financer leurs études. Parmi eux : Takeashine.org, Indiegogo.com, GoFundMe.com, ou encore Fundscholars.org.

Leur fonctionnement est plus traditionnel, et les virements se font souvent via le système Paypal. Les montants des dons sont bien plus modestes, parfois quelques dollars. Mais dans ce cas, les diplômés n’ont pas la corde au cou : ils n’ont qu’un engagement moral vis-a-vis de leurs donateurs.


De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le