Olivier Poivre d'Arvor (France Culture) : "France Culture Plus sera une web radio pour les étudiants"

Propos recueillis par Emmanuel Vaillant
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Au mois d’octobre prochain, France Culture crée une nouvelle radio sur le web : France Culture Plus à destination des étudiants. Olivier Poivre d’Arvor, le directeur de la station, dévoile son projet et ses contenus.

Pourquoi France Culture se lance-t-elle dans la web radio à destination des étudiants ?

Parce que si France Culture qui fêtera ses 50 ans en 2013 a gagné des auditeurs ces dernières années, comme toutes les généralistes elle est peu écoutée par les étudiants. Or, nous avons toute légitimité à nous adresser à ce public en tant que média qui véhicule tous les éléments du savoir, qu’il s’agisse de sciences humaines, de littérature ou de sciences dures. Un exemple : avec une émission comme "Les nouveaux chemins de la connaissance", écoutée par 300.000 auditeurs et podcastée par 400.000 internautes, nous disposons du plus beau centre d’enseignement de la philosophie en France.

Nous avons signé plusieurs conventions avec des universités et des grandes écoles pour diffuser leurs conférences, leurs colloques, voire leurs cours

Quelles seront les différents contenus de cette web radio ?

Tout d’abord, nous diffuserons une partie des programmes de notre grille qui est évidemment très riche : des émissions d’histoire, de philosophie, d’économie, de sciences... Nous voulons isoler un certain nombre de nos contenus sur le web pour des étudiants qui n’écoutent pas forcément de manière linaire. D’autre part, nous avons signé plusieurs conventions avec des universités et des grandes écoles pour diffuser leurs conférences, leurs colloques, voire leurs cours. Nous allons pouvoir ainsi rassembler un vaste campus numérique.

La troisième source de contenus proviendra du réseau national des 22 radios Campus qui proposeront des émissions sur des thématiques générations, musique, vie étudiante… Ces contenus seront accessibles comme une banque de données par thématiques ou via des dossiers éditorialisés par deux journalistes multimédias.

Quelle part donnerez-vous à la production de contenus inédits ?

C’est la quatrième source de contenus qui occupera une place essentielle. Tous les jours, nous avons le sentiment d’être dans une prison qui s’appelle une grille. Cette web radio est alors l’occasion d’ouvrir au-delà des rendez-vous habituels de la station pour renouveler la création, brouiller les pistes, inventer de nouveaux formats avec des moyens de production allégés par rapport à ce que la radio exige. Nous sommes ouverts à des propositions pour des contenus inédits, des créations sonores et vidéos. C’est là un champ à exploiter pour lequel tout n’a pas été pensé a priori afin que les étudiants se l’approprient.

Aller plus loin
- Consulter le site de France Culture Plus
- Lire l'interview croisée entre Emmanuel Ethis et Olivier Poivre d'Arvor sur ce projet sur le site de l'université d'Avignon


Propos recueillis par Emmanuel Vaillant | Publié le