Biographie

Luc CHATEL

Ancien ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative

Luc Chatel  a été ministre de l’Education nationale de juin 2009 (il succédait à Xavier Darcos) à mai 2012. Il a été reconduit à cette fonction lors du remaniement du 14 novembre 2010, avec un ministère élargi de la Jeunesse et de la vie associative. Jusqu'alors secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, Luc Chatel (UMP) conserve ses fonctions de porte-parole du gouvernement jusqu'en octobre 2010.
Avec six autres de ses collègues, il faisait partie du G7 que réunissait régulièrement Nicolas Sarkozy. Maire de Chaumont (Haute-Marne) depuis mars 2008, il a été député de la Haute-Marne de 2002 à 2007. Issu d'une vieille famille de maîtres de forges de Haute-Marne, Luc Chatel est né à  Bethesda, dans l'Etat américain du Maryland (nord-est) où son père, officier de marine, avait été affecté. Eduqué chez les jésuites, il a décroché une maîtrise de sciences de gestion (1987) et un DESS de marketing à l'université Paris 1 Panthéon - Sorbonne (1988). Durant ses études, il a été élu successivement représentant étudiant au conseil d’administration de l’université, président du syndicat étudiant l’ADEG, puis président de la junior entreprise « Sorbonne Conseil ». A sa sortie de l’université, il fait son service militaire dans la Marine nationale. En 1990, Luc Chatel intègre le groupe L'Oréal, d’abord comme chef de produits puis comme chef de groupe. En 1995, il rejoint la direction des ressources humaines comme responsable du recrutement, puis DRH d’une entité, poste qu'il occupe jusqu'en 2002.

Parallèlement à sa carrière professionnelle, il débute en politique au sein du Parti républicain dès 1991. En 1993, il devient conseiller municipal de Bayard-sur-Marne (Haute-Marne), d'où est originaire sa famille. Nommé secrétaire fédéral du parti républicain pour la Haute-Marne en 1995, il entre au conseil municipal de Chaumont l’année suivante et devient délégué départemental de l’UDF dans la foulée.

Lors des régionales de 1998, il est élu et devient vice-président chargé du développement économique de la Région Champagne-Ardenne. Elu député de la 1ère circonscription de Haute-Marne avec 59 % des suffrages en juin 2002 - année où il a rejoint l’UMP, quittant l’UDF d’alors - Luc Chatel a également exercé les fonctions de porte-parole national de l’UMP, de 2004 à 2007.

Impliqué dans la fondation de l’UMP (Union pour un mouvement populaire), Luc Chatel a été l’un des 9 rédacteurs de la charte des valeurs du parti nouvellement créé, dont il est devenu secrétaire national, membre du bureau politique et secrétaire départemental pour le département de la Haute-Marne.

Réélu député le 10 juin 2007, il est nommé, quelques jours plus tard, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, des finances et de l’emploi, en charge de la consommation et du tourisme. Il voit son portefeuille élargi à l’industrie au printemps 2008 et devient également le porte-parole du gouvernement (jusqu'en octobre 2010). En juin 2009, le remaniement ministériel le porte au ministère de l’Education nationale.

Pendant des années, Luc Chatel a promu l'instauration en droit français de recours collectifs de consommateurs devant les tribunaux, sur le modèle des "class actions" existant aux Etats-Unis. Un dossier qu’il n'a toutefois pas réussi à imposer.

Luc Chatel est membre de la Fondation Concorde, un groupe de réflexion d'inspiration libérale. Sur son blog, un post fait référence à l'enseignement supérieur défendant l'autonomie des universités avant le vote de la LRU. Compte twitter: https://twitter.com/LucChatel Crédit photo : © Sircom - Minefe