Newsletter

Chercher une personnalité qui fait le supérieur

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z


Biographie

Louise PELTZER

Ancienne présidente de l'université de la Polynésie française

Louise Peltzer a été présidente de l’université de la Polynésie française (UPF) d'avril 2005 à juin 2011, date à laquelle elle a démissionné, suite aux accusations d'un col­lec­tif d'enseignants d'avoir pla­gié un ouvrage d'Umberto Eco. Titulaire d’un doctorat de linguistique, Louise Peltzer devient maître de conférences en langues polynésiennes au centre universitaire de Polynésie française en 1991. Professeur invité à l’Inalco (Paris), puis à l’université de Waikato (Nouvelle-Zélande) et à l’université de Hawaii, elle devient, en 1998, professeur des universités en langue et littérature polynésiennes à l’UPF. Investie dans la sphère politique, Louise Peltzer est ministre de la culture, de l’enseignement supérieur, de la vie associative, chargé de la promotion des langues polynésiennes, du gouvernement de la Polynésie française de 1998 à 2005 (hormis le mois de mai 2001 où elle est conseillère à l’assemblée de la Polynésie). Académicienne au Fare Vana’a (académie tahitienne), Louise Peltzer est membre de nombreuses structures culturelles : la société des océanistes (Paris), la société des études océaniennes (Pape’ete), le Haut conseil des langues régionales de France, la société de linguistique de Paris. Elle a fait partie du collège d’experts des affaires foncières auprès du Tribunal de Pape’ete, de 1996 à 1998. Avec de nombreux articles à son actif, Louise Peltzer a participé à plus d’une cinquantaine de conférences et rencontres. Elle publie de nombreux articles et plusieurs ouvrages. Le dernier en date : Chronologie des événements politiques, sociaux et culturels de Tahiti et des archipels de la Polynésie française (2002). Distinctions honorifiques et décorations : chevalier dans l’Ordre national du mérite en 1998, chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques en 2005, officier dans l’Ordre national du Mérite en 2007, officier dans l’Ordre de Tahiti Nui (Polynésie française) en 2007. Biographie mise à jour en mars 2012