En ce momentJean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, deux ministres pour l'Éducation nationale et l'Enseignement supérieur
On en parleFrédérique Vidal, première ministre de plein exercice pour l'Enseignement supérieur, la Recherche et l'Innovation
Actu | Orientation, Politique

APB 2016 : le nombre de filières en tension a été divisé par trois

Aurore Abdoul-Maninroudine  |  Publié le

0

Inscriptions à Lyon 2 - Université Lumière Lyon 2
62.328 bacheliers sont sans proposition d'admission dans l'enseignement supérieur au 14 juillet. Une baisse de 6,2 % par rapport à 2015. // © Serge Tanet

INFOGRAPHIE. Avec la création de vœux groupés, le nombre de filières en tension a fortement baissé, selon le bilan APB publié mercredi 20 juillet 2016.

Alors que la procédure principale d'APB (Admission postbac) s'est achevée mardi 19 juillet 2016, les chiffres publiés par le ministère de l'Éducation nationale sont, dans l'ensemble, assez stables par rapport à ceux de l'année dernière.

La création de la procédure des vœux groupés semble avoir porté ses fruits avec la division par trois du nombre de filières en tension (qui ne peuvent accueillir l'ensemble des vœux 1 de l'académie).

Ainsi, cette année, aucun tirage au sort n'a été effectué en licence de droit, en Paces (première année commune aux études de santé), malgré une inquiétude à ce sujet en Île-de-France, et en psychologie (à une exception près). Seule la filière Staps reste particulièrement touchée.

À noter toutefois : la baisse du taux de candidats ayant obtenu leur vœu 1 (56,4 %, contre 60 % l'an dernier), cela malgré une augmentation des propositions d'admission dans l'enseignement supérieur.

 

Aurore Abdoul-Maninroudine  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :