On en parleExclusif. APB 2017 : la circulaire sur le tirage au sort jugée illégale // Xavier Michel : "Les plus grands dons proviennent souvent d’alumni"
Actu | International, Politique

WISE : comment préparer les étudiants aux compétences de demain ?

Marie-Caroline Missir  |  Publié le

0

(c) 2014 WISE Summit "Imagine-Create-Learn: Creativity at the Heart of Education"
L'édition 2015 du sommet Wise s'ouvre le 3 novembre à Doha (Quatar). // © WISE

Une étude, réalisée à l'occasion du sommet WISE (World Innovation Summit for Education) qui s'ouvre mardi 3 novembre 2015, souligne le fossé entre les compétences enseignées dans les formations secondaires et supérieures et les attentes du monde professionnel.

Pour 70% des experts interrogés à l'occasion du WISE (World Innovation Summit for Education) 2015, c'est à l'université de préparer les jeunes à la vie professionnelle. Dans le même temps, seuls 39% d'entre eux estiment que le système universitaire dans leurs pays respectifs prépare de manière adéquate les étudiants à la vie active. 

1.500 experts de tous pays, professeurs, étudiants et jeunes diplômés, décideurs et acteurs des politiques éducatives, responsables d'entreprises et d'ONG (organisation non gouvernementale) ont été interrogés dans le cadre du WISE autour d'une question : dans quelle mesure les systèmes éducatifs mondiaux préparent-ils les étudiants aux compétences dont ils auront besoin demain?

Un manque de professionnalisation des cursus

Au nombre des griefs évoqués par les experts interrogés, 62% citent le manque de stage et de professionnalisation des parcours, 52% déplorent l'absence de pédagogie de projet et 38% une orientation professionnelle inefficace. En revanche, un plus large accès à la technologie ou davantage de moyens ne sont évoqués que par 18% et 14% des sondés.

La capacité de l'enseignement supérieur à préparer les jeunes à un emploi est diversement appréhendée selon les zones géographiques. En Australie, au Canada, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande, 6 experts sur 10 pensent que leur système universitaire répond à cette exigence. Cette proportion chute à 4 sur 10 en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, dans l'Union européenne, dans l'Afrique sub-saharienne et dans les pays dans pays de l'ex-URSS.

Parmi les solutions envisagées, des partenariats renforcés avec le secteur privé : stage, apprentissage, mentoring, travail en équipe, mise en pratique des connaissances calquées sur des situations du monde "réel" sont encouragés.

En savoir plus sur l'Etudiant.fr

WISE 2015 se déroule au Qatar du 3 au 5 novembre 2015

Marie-Caroline Missir  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :