On en parleExclusif. APB 2017 : la circulaire sur le tirage au sort jugée illégale // Xavier Michel : "Les plus grands dons proviennent souvent d’alumni"
Actu | Vie étudiante

Les maisons Frateli transforment les cités U en tiers-lieux d'apprentissage

Svenia Busson  |  Publié le

0

Maisons étudiantes Frateli
La première résidence du programme Maison Frateli a ouvert en septembre 2014 dans un immeuble du Crous de Paris. // © frateli

L'association Frateli ouvre des résidences étudiantes où les locataires, tous boursiers, conçoivent des projets autour du vivre ensemble. Un moyen également pour eux d'enrichir leurs compétences.

Vivre, faire, apprendre. Tel est le credo du programme Maison Frateli, développé par Frateli, une association qui accompagne des boursiers de la sortie du lycée jusqu'à la fin de leurs études supérieures. Le projet des maisons Frateli est de répondre au manque de lien social dans les résidences étudiantes.

Une maison pilote a ouvert en septembre 2014 dans une résidence du Crous de Paris, à la porte de Vanves, puis un deuxième programme a été lancé en février 2016, dans une résidence du bailleur social Lerichemont (filiale de la Régie immobilière de la Ville de Paris) dans le XIVe arrondissement de Paris.

Tout étudiant boursier peut aujourd'hui présenter sa candidature pour entrer dans une maison Frateli. Les jeunes sont sélectionnés sur leur motivation et leur disponibilité car il faut pouvoir consacrer au moins deux heures par semaine au programme. Une fois choisis, ils sont admis dans une des résidences étudiantes partenaires de Frateli pour les deux ans que dure le projet.

Le programme est financé principalement par la société d’investissement immobilier Foncière des régions ainsi que par la Fondation Bettencourt-Schueller et les fonds propres de l'association. Aujourd'hui, 70 jeunes en bénéficient, et l'ouverture d'une nouvelle maison est prévue à Lyon au plus tard en septembre 2018.

Construire une vie en communauté

Vivre, faire et apprendre, ces trois ambitions se déclinent dans un programme d'animation et de formation. Tout d'abord "vivre" : l'objectif est de coconstruire une vie en communauté qui soit à la fois conviviale et responsabilisante dans un climat socialement et académiquement favorable. Le projet est conçu pour créer une bonne qualité d'interactions, d'entraide et de soutien matériel et moral. Les participants proposent ainsi régulièrement des événements ouverts à tous les résidents : brunch dominical, soirées à thème, sorties culturelles, yoga, etc.

Pour quels résultats ? Une recherche-action est menée depuis le lancement du programme pour évaluer et ajuster l'expérimentation afin de comparer le climat social et le taux d'interactions dans les résidences accueillant le programme Maison Frateli et dans les autres.

Dans les maisons Frateli, 90 % des participants connaissent le nom de plus de 20 résidents, contre 10 % dans les autres résidences étudiantes. 84 % des participants estiment qu'y vivre est favorable à leur intégration sociale, contre 36 % dans les autres résidences.

Maisons étudiantes Frateli

S'engager autour de projets

Ensuite "faire" : il s'agit de développer un esprit de solidarité et d'engagement au travers de projets. Les participants s'engagent à moyen terme à travailler en groupe sur des thématiques qu'ils ont eux-mêmes choisies.

Les projets, qui se déroulent sur une année, sont complètement libres. En ce moment, une des équipes travaille sur la "culture d'ascenseur" en organisant des happenings pour favoriser l'interaction et les échanges. Une autre, sur une offre de soutien scolaire et d'activités théâtrales pour les enfants réfugiés.

Développer ses compétences

Enfin "apprendre" : le programme se focalise sur le développement de compétences transversales. Au cours des deux années, des ateliers de deux heures mêlant théorie et pratique sur le travail en équipe, la communication, le développement de l'esprit critique sont organisés toutes les semaines afin de permettre aux équipes pluridisciplinaires d'avancer sur leurs projets, d'apprendre à travailler avec des coéquipiers issus de parcours académiques contrastés, d'affiner leurs idées et d'enrichir leurs compétences. Ces ateliers sont organisés par l'équipe Frateli ainsi que par des 'teaching assistants', des bénéficiaires du programme dans la deuxième année qui ont été formés à cet effet.

La roadbook app, un outil de suivi d'apprentissage a été élaboré pour le programme Maison Frateli afin de faciliter la valorisation de l'expérience des compétences acquises. Les  participants s'inscrivent sur l'appli en ligne et choisissent trois compétences qu'ils ont envie de renforcer parmi celles repertoriées dans le référentiel développé à la création du programme. Ainsi, les étudiants s'auto-évaluent au début, pendant et à la fin du projet et évaluent ceux avec qui ils collaborent.

Parmi les compétences clés identifiées : la résolution de problème, apprendre à apprendre, le développement d'un esprit critique qui s'adapte et innove, apprendre à se connaître soi-même, etc. Une manière pour les jeunes de préparer leur insertion professionnelle.

Svenia Busson  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :