Newsletter

Recrutement dans les universités : les logiques de défiance, le billet de Laurent Carraro

CS
Publié le
Envoyer cet article à un ami

"J’ai abordé dans le post précédent la question du recrutement des enseignants-chercheurs au moyen des comités de sélection. J’ai assez peu insisté - si ce n’est à travers un exemple tragi-comique - sur un principe qui peut surprendre, à savoir la nécessité qu’au moins la moitié des membres du jurys soient extérieurs à l’établissement", écrit Laurent Carraro sur son blog.

"La raison essentielle d’un choix aussi étonnant tient en peu de mots. Les universités étant considérées comme immatures, on leur impose de faire intervenir des gens externes pour redonner un peu de neutralité dans leurs choix. On continue là d’infantiliser les universités", estime le directeur

Lire son billet intitulé Recrutements et élections dans les universités : les logiques de défiance

Suivez toute l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le compte Twitter d'Educpros et la page Facebook d'Educpros .


CS | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne