En ce momentIdex : PSL demande à ses membres de se prononcer sur son projet stratégique
On en parleParticipez à l'édition 2017 du baromètre EducPros du moral des professionnels de l'enseignement supérieur et de la recherche
Enquête | International

Vers quelles universités françaises se tournent les étudiants étrangers ?

Philippe Mandry  |  Publié le

2

L'UPMC © Camille Stromboni
En 2015-2016, l'UPMC a accueilli près de 40 % de doctorants étrangers. // © C. Stromboni

INFOGRAPHIE. Si le nombre d'étudiants étrangers accueillis dans les universités françaises a légèrement augmenté en 2015-2016, les disparités restent fortes entre les établissements. Sans surprise, le doctorat continue d'abriter la proportion la plus forte d'étudiants hors nationaux.

Les universités françaises attirent-elles toujours les étudiants étrangers ? À la lecture des chiffres publiés fin 2016 par le ministère de l'Éducation nationale, la réponse est mitigée. En 2013-2014, les universités ont accueilli 179.561 étudiants hors nationalité française. En 2014-2015, ce chiffre baissait à 178.830 avant de remonter en 2015-2016 à 182.467.

Mais, compte tenu de l'augmentation des effectifs globaux dans les universités du pays, la part des étudiants étrangers, elle, ne cesse de baisser : de 12,3 % en 2013, elle est passée à 11,9 % en 2015. Une diminution qui se manifeste notamment en doctorat, où les étrangers sont passés de 24.034 en 2013-2014 à 23.068 en 2015-2016...

En doctorat, plus d'un étudiant sur trois est étranger

Dans le détail, c'est tout de même toujours en doctorat que l'on compte la plus forte proportion d'étudiants étrangers (38,6 %), devant le master (17 %) et la licence (11,9 %).

Mais ces proportions varient fortement selon les universités. Ainsi, globalement, en 2015-2016, les universités Paris 8 et Paris 3 accueillaient plus de 20 % d'étrangers, tandis qu'en métropole les universités de Corse et de Nîmes en comptaient moins de 5 %.

Mais, comme le montre notre tableau interactif, ce classement change selon qu'on se concentre sur le cycle licence, le master ou le doctorat. Ainsi, en licence, on retrouve logiquement en tête Paris 3, Paris 8 et Strasbourg. En master, après Paris 8, les universités de Perpignan et du Havre tiennent la tête du tableau, avec des effectifs étudiants composés à plus d'un tiers d'étrangers. Enfin, au niveau du doctorat, si des établissements bien classés dans le classement de Shanghai, comme l'UPMC ou Paris-Sud, accueillent respectivement 37,4 % et 29 % d'étudiants étrangers, ils sont largement dépassés par Valenciennes, Paris 13 et, surtout, comme l'année dernière, Le Havre (60,9 %).

TABLEAU INTERACTIF. À l'université, OÙ SONT LES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS ?

Le top 3 général (hors Comue)
- Paris 8-Saint-Denis
- Paris 3-Sorbonne-Nouvelle
- Paris 4-Paris-Sorbonne

Le top 3 en licence
- Paris 3-Sorbonne-Nouvelle
- Paris 8-Saint-Denis
- Strasbourg

Le top 3 en master
- Paris 8-Saint-Denis
- Perpignan
- Le Havre

Le top 3 en doctorat
- Le Havre
- Paris 13-Villetaneuse
- Valenciennes

Philippe Mandry  |  Publié le

2

2 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :