Emploi des jeunes : un troisième round de négociations et toujours aucune proposition


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Rien de nouveau, ou presque, du côté des négociations sur l'emploi des jeunes entre les syndicats (CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC et Force ouvrière) et le patronat (Medef, UPA, CGPME) qui ont débuté le 8 février 2011 . A l’issue de la troisième séance de négociations, le 15 mars 2011, les partenaires sociaux semblent en être restés à quelques principes généraux visant à « mieux accompagner les jeunes demandeurs d’emploi »… 

Selon l’AFP, « sur la proposition de plusieurs syndicats dont la CFDT, le Medef s'est dit en faveur d'un dispositif d'accompagnement des jeunes ayant des difficultés d'accès à l'emploi. Seraient ciblés les jeunes peu ou pas qualifiés ou issus de filières universitaires, de type sciences humaines, peu prisées par les entreprises. »

Allocation pour les jeunes chercheurs d'emploi rejetée

Par ailleurs, la proposition de mise en place d’une allocation pour les jeunes primo-accédants sur le marché de l’emploi a été rejetée par le patronat. Et seuls deux points ont fait consensus : consacrer aux jeunes une partie des moyens du dispositif de "préparation opérationnelle à l'emploi" (POE) et mettre plus de moyens financiers dans la lutte contre l'illettrisme des jeunes.

Commentaire de Gabrielle Simon, première vice-présidente CFTC : « Tant que nous n'avons pas parlé du financement, on reste dans les bonnes intentions ». In fine, rendez-vous a été pris pour le 29 mars 2011 avec l’engagement « d'aboutir au plus tard d'ici à l'été [2011] à des propositions pour booster l'emploi des jeunes ». D'ici là ce sont les négociations elles-mêmes qui vont devoir être "boostées".


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires