Newsletter

Exclusif. Jean-Michel Blanquer veut rester dans la course pour la direction de Sciences po

Olivier Monod
Publié le
Envoyer cet article à un ami

Jean-Michel Blanquer déclare à EducPros rester candidat à la direction de Sciences po si le comité de recherche était amené à devoir "repêcher" des candidats.

Jean-Michel Blanquer ne refuserait pas un "repêchage" de la part du comité de recherche. "Je suis candidat à Sciences po depuis plusieurs mois, déclare-t-il à EducPros. Je porte un projet qui a vocation à être collectif et dans lequel j'ai mis toute ma passion pour l'institution, que j'aime et que je connais bien. Ce projet place la recherche et l’enseignement au premier rang." Et d'ajouter : "Sciences Po ne doit pas s'enfoncer dans la crise mais, au contraire, se déterminer, de façon objective, en fonction des quatre critères qui ont été affichés dans la procédure. Nous pourrons ainsi retrouver un chemin de sérénité et de concorde qui est ce que tous les personnels et étudiants attendent."

Après le retrait de Louis Vogel lundi, le comité de recherche doit se réunir d'ici jeudi 28 février pour, peut-être, repêcher un des 3 candidats éliminés à l'oral. Christine Musselin et Jean Pisani-Ferry ont annoncé ne pas souhaiter participer à cette nouvelle procédure. Jean-Michel Blanquer reste donc seul en lice pour un éventuel "repêchage", face à Frédéric Mion et Andrew Wachtel choisis par le comité de recherche. L'ancien directeur général de l'enseignement scolaire porte un projet intitulé "Chercher et enseigner les humanités du XXIème siècle".

Mercredi 27 février, le comité de recherche annonce dans un communiqué "s'en tenir au choix des personnes qu'il a proposées" : "ce sont celles qui lui paraissent les plus aptes par leur projet, leur profil et leur personnalité, à diriger Sciences Po dans les années qui viennent". Et laisse aux conseils le soin de "repêcher" ou non Jean-Michel Blanquer. Un deuxième communiqué est publié quelques minutes plus tard et annonce que le bureau du conseil de direction de l'IEP auditionnera trois personnes jeudi 28 février : Frédéric Mion, Andrew Wachtel... et Jean-Michel Blanquer.


Olivier Monod | Publié le

Vos commentaires (3)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
Teixeira, Regina.

Jean-Michel Blanquer est extraordinaire!!! Il a été mon directeur de recherche à Paris III. Je suis convancue de sa capacité de mener à bien um projet de qualité pour Sciences Po.

Jean-Luc.

Oui!!!!! Le changement c'est maintenant !! Sciences po choisira t il son avenir ou sa perte ?

olivia.

Enfin un travail de fond, de grande qualité et un véritable projet pour Sciences Po. Sciences Po qui a clairement besoin de sortir de l'entre-soi. On en vient à s'interroger sur ce qu'il y a à cacher !