ESPE : L’Etat et la CPU s’accordent autour d’un calendrier

Olivier Monod
Publié le
Envoyer cet article à un ami
ESPE : L’Etat et la CPU s’accordent autour d’un calendrier
// ©  Ministère ESR
La conférence des présidents d’université a signé jeudi 24 janvier un accord « permettant d’engager la meilleure coopération possible » pour la mise en place des ESPE, remplaçants annoncés des IUFM. Un calendrier précis a été adopté.

Les ESPE (Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation) sont attendus pour le premier septembre 2013. Un calendrier serré qui implique une réactivité importante de la part des universités chargées de les accueillir. C’est pourquoi les ministres Geneviève Fioraso et Vincent Peillon ont signé un accord avec Jean-Loup Salzmann, président de la CPU.

Le gouvernement aura besoin de tout l’appui des universités pour réformer totalement la formation des enseignants en huit mois. D’autant qu'un léger retard a déjà été pris sur le calendrier prévu. L’ensemble des documents de cadrage qui devaient être transmis entre le 14 et 21 janvier ne sont pas finalisés.

A ce jour, la maquette générique des concours est connue ainsi que le projet de loi sur l'école. Mais certains sujets comme la place des personnels dans la gouvernance ou le contenu des maquettes pédagogiques font toujours débat. Le projet de loi sur l’école avait ainsi été rejetée au CNESER (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) début janvier.


Olivier Monod | Publié le