L'université de Poitiers se rapproche du monde des entreprises

Philippine Arnal
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Lutter contre les préjugés et créer des liens plus étroits avec le monde économique : c'est le but des visites de l'université de Poitiers organisées à l'attention des chefs d'entreprise.

La première visite organisée par le MEDEF a réuni, en mars 2010, quelque 60 personnes. Trois étapes leur ont permis de découvrir l'offre de formation de l'université, ses laboratoires puis son centre d'études sur le patrimoine. « Grâce à ce parcours guidé, nous souhaitons casser les préjugés. Nous nous sommes par exemple aperçus que les gens ignorent que l'IUT et l'IAE font partie de l'université. Nous leur démontrons que l'université n'est pas déconnectée du terrain, notamment au travers des contrats entre entreprises et laboratoires », argumente Stéphane Bellini, vice-président de l'université en charge des relations avec le monde socio-économique.

L'idée est aussi de développer un réseau relationnel avec ces représentants des entreprises. L'expérience sera renouvelée en septembre prochain. Quant à mener les enseignants dans l'entreprise, le choix de la formule la plus appropriée s'oriente vers des rencontres ciblées avec des responsables de formation pour trouver des débouchés communs entre métiers de la culture et études en histoire par exemple.

Une convention pour s'engager sur la durée

En avril 2010, une convention a formalisé les actions conjointes de l'université de Poitiers et du MEDEF. « Ce document inscrit dans la durée les différentes opérations réalisées et nous incite à aller plus loin », explique Stéphane Bellini. On y trouve donc les visites guidées, mais aussi le CFA de l'université, créé en janvier 2009, l'objectif de développement de l'alternance et l'opération Phénix, en cours de déploiement en Poitou-Charentes.
 

En savoir plus

L'article sur le CFA de l'université de Poitiers.
L'article de span style="font-style: italic;">l'Etudiant sur l'opération Phénix.


Philippine Arnal | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires