Newsletter

Les enseignants aussi ont leurs Mooc

Cécile Josselin
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le portail France Université numérique / ©LANIER/REA
Le portail France Université numérique / ©LANIER/REA

L'ENS Cachan propose plusieurs Mooc à destination des enseignants. Retour sur le succès du premier d'entre eux "Enseigner et former avec le numérique".

"Nous avons eu jusqu'à 11.000 inscrits", assure Éric Bruillard, qui a coordonné le Mooc "Enseigner et former avec le numérique" pour l'ENS Cachan. Au programme, sept semaines de cours autour des théories de l'apprentissage, des ressources éducatives ou de la culture informatique. Des enseignements plus théoriques que techniques pour "aider les enseignants à concevoir des projets".

Lors de la conférence de presse de rentrée universitaire, le 24 septembre 2014, Geneviève Fioraso a d'ailleurs salué l'initiative des ENS Cachan et Lyon, ce Mooc étant l'un de ceux qui comptent le plus de participants sur la plateforme FUN (France Université numérique).

Un bilan dans la moyenne des Mooc

Dans le cadre de ce cours, environ 250 projets ont été déposés. Parmi eux, celui d'Elvire Bornand pour les élèves de DUT à qui elle enseignait. "J'ai testé Twitter comme instrument d'évaluation via un tchat en direct entre mes élèves afin d'évaluer les principaux points qu'ils avaient retenus du cours de la journée."

Comme Elvire Bornand, trois quarts des participants étaient enseignants, dont 5% des enseignants du supérieur et 15% des formateurs d'adultes. La plupart avaient entre 35 et 45 ans et 85% étaient français ou suivaient le Mooc de France. "Les profs sont généralement un public plus exigeant, car ils ont eux-mêmes une pratique d'enseignement", souligne Éric Bruillard.  

Au final, parmi les inscrits à "Enseigner et former avec le numérique", 2.500 ont participé aux activités sur Moodle, près de 400 sont restés actifs jusqu'au bout et 119 ont réussi le quiz final qui donnait une attestation FUN. Si beaucoup ont abandonné en cours de route, "cela reste dans la moyenne des Mooc !", nuance Éric Bruillard.

Les profs sont généralement un public plus exigeant, car ils ont eux-mêmes une pratique d'enseignement.
(Éric Bruillard)

Des leçons pour la prochaine session

Parmi les leçons que tire l'équipe de l'ENS Cachan de cette première session : sa durée excessive. "Sept semaines, c'est trop long ! Nous proposerons sans doute une nouvelle session plus courte début 2015", assure Éric Bruillard.

Le groupe enseignant a aussi été confronté au déficit d'outils pour coordonner les participations des uns et des autres. "Nous voulions faire un Mooc très participatif, mais cela s'est vite révélé assez difficile à gérer", reconnaît Éric Bruillard.

Ce que confirme Olivier Cavale, enseignant de classe préparatoire qui a participé à ce cours : "Le partage entre les pairs était très difficile en raison de la trop grande hétérogénéité des inscrits." Une difficulté souvent énoncée par les concepteurs de Mooc et un nouveau défi à relever pour les quatre prochains cours proposés aux enseignants cet automne.

Les prochains Mooc destinés aux enseignants sur FUN


- Enseigner et former avec le numérique en langues: du 27 octobre au 30 novembre 2014

- Enseigner et former avec le numérique en mathématiques : du 17 novembre au 22 décembre 2014

- Monter un Mooc de A à Z : du 5 novembre au 31 décembre 2014

- Enseigner et former avec le numérique pour les adultes (prochainement sur FUN)


Cécile Josselin | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires