Prévisions Apec : les jeunes diplômés particulièrement touchés

Séverine Tavennec
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Prévisions Apec : les jeunes diplômés particulièrement touchés
Le nombre d’embauches des cadres chuterait de 27 % : c’est ce que révèle l’Apec (association pour l'emploi des cadres), qui a présenté ses nouvelles prévisions d’évolution de l’emploi des cadres. Et les embauches de jeunes diplômés ne sont pas non plus au beau fixe.

Les cadres vont donc aussi souffrir de la crise. Et selon Eric Verhaeghe, le nouveau Président de l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) et directeur des Affaires sociales de la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA ) : « La baisse du  nombre de recrutements de cadres sera brutale sur l’ensemble de l’année 2009 puisqu’elle devrait avoisiner les 27 % ». Et il faudrait attendre 2013 pour constater une véritable reprise.

Quasiment tous les secteurs sont touchés

Ainsi, le nombre d’embauches devrait s’établir à 145 000. La faiblesse des investissements des entreprises explique en grande partie cette dégradation. Quasiment tous les secteurs sont touchés. Les métiers du commercial, du tertiaire et de la construction, qui avaient résisté à l’époque, connaissent aujourd’hui une situation comparable à celle des autres fonctions cadres. Seules, les fonctions santé, social et culture affichent une progression du volume d’offres quelle que soit la conjoncture.

Les entreprises boudent les jeunes

L’Apec redoute aussi une chute des recrutements de jeunes diplômés, d’environ 45 %. Il n’y aurait que 20 000 embauches dans l’année contre 45 000 en 2008. Près de 48 % des entreprises recherchent en effet de plus en plus de personnes qualifiées avec dix à vingt ans d’expérience, contre 20 % seulement il y a un an. Autre constat alarmant : le taux de chômage des jeunes diplômés issus des banlieues a progressé plus que celui des non-qualifiés. L’Apec va lancer un programme spécifique à leur intention en allant à leur rencontre pour les aider.
 


Séverine Tavennec | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires