Newsletter

RIME Répertorie enfin les métiers de l’État


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Préfet, surveillant pénitentiaire, enseignant du primaire,  responsable de formation continue en fac... Ils sont  tous recensés dans un même document. Et c’est une  première. La fonction publique vient en effet de créer  son Répertoire des métiers interministériel, confié en  partie au Céreq (Centre d’études et de recherches sur les qualifications ) qui en fait état dans la livraison de ses Bref de décembre 2006 . Son nom, RIME. Son objectif : rendre  visible les métiers existants dans cette branche pas  comme les autres, dans une démarche prospective, afin  de favoriser la mobilité des agents entre ministères.

Cet  outil de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences « est un enjeu majeur dans la fonction publique  d’État, qui est confrontée à des exigences croissantes de  qualité et de performance, ainsi qu’aux défis consécutifs  aux départs massifs à la retraite », explique le chercheur  Jean-Paul Cadet au Céreq. Le Répertoire comporte vingt- trois domaines fonctionnels liés aux missions définies  dans le cadre de la LOLF : fonctions stratégiques (évaluation, pilotage des politiques publiques), fonctions  opérationnelles (mise en oeuvre des politiques), fonctions d’appui (administration générale ou ressources  humaines, etc.).

Il comporte aussi 236 métiers. Ou plus  exactement des « emplois-référence » qui regroupent les  emplois des divers ministères aux missions assez voisines et occupés par des personnes « partageant une  même posture professionnelle ». Ce qui donne une vision  panoramique de l’activité de deux millions et demi  d’agents.  


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires