Newsletter

Entreprises-universités : Geneviève Fioraso installe le comité Sup'Emploi

Camille Stromboni
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Lancement du comité Sup'Emploi - Geneviève Fioraso au centre, Françoise Gri et Henri Lachmann - Dec2013
Lancement du comité Sup'Emploi - Geneviève Fioraso au centre, Françoise Gri et Henri Lachmann - Dec2013

Geneviève Fioraso a installé le comité Sup'Emploi lundi 9 décembre 2013. Présidée par deux chefs d'entreprises, Françoise Gri (Pierre et Vacances – Center Parcs) et Henri Lachmann (Schneider Electric), cette instance consultative planchera sur les métiers de demain, l'apprentissage, les stages, ainsi que la formation tout au long de la vie.

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a mis en place, le 9 décembre 2013, le comité Sup'Emploi, qui s'intéressera à l'insertion professionnelle des jeunes et à la formation comme levier de croissance. Il sera présidé par deux chefs d'entreprise : Françoise Gri, directrice générale du groupe Pierre et Vacances - Center Parcs, ex-présidente de Manpower France, et Henri Lachmann, vice-président administrateur référent de Schneider Electric SA.

"J'assume ce choix de deux présidents issus du monde de l'entreprise, a expliqué Geneviève Fioraso. L'idée n'est pas d'être piloté par l'économie, mais d'avoir un prisme économique. Nous ne sommes pas dans une démarche institutionnelle, c'est une initiative plus libre, un réservoir d'idées, sachant que nous avons déjà de nombreuses réflexions en cours avec les universités, les ingénieurs, ou encore au sein du Cneser (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche)."

L'idée du comité Sup'Emploi n'est pas d'être piloté par l'économie, mais d'avoir un prisme économique (G.Fioraso)

Metiers de demain, alternance et stages

Les membres du comité représentent, eux, l'ensemble des milieux concernés, réunissant des dirigeants d'entreprise, des DRH, des responsables syndicaux, des universitaires, des étudiants…

Côté enseignement supérieur figurent notamment : Gilles Roussel (président de l'université Paris-Est Marne-la-Vallée), Alain Bravo (ancien directeur de Supélec), Anne Aubert (vice-présidente Orientation, réussite et insertion professionnelle de l'université de la Rochelle), Emmanuel Zemmour (Unef), Claire Guichet (ancienne présidente de la FAGE), Olivier Faron (CNAM), Laurent Beauvais (président de la commission Enseignement supérieur et recherche de l'Association des Régions de France), Jean-Pierre Boisivon (professeur émérite à l'université Paris 2, délégué général de l'Institut de l'entreprise), Pascal Morand (ancien directeur de l'ESCP Europe), ou encore Laurent Bigorgne (directeur de l'institut Montaigne).

Trois axes de travail prioritaires leur ont été fixés par la ministre : anticiper les métiers et les formations de demain, en menant un premier travail d'analyse sur la filière du numérique et de l'informatique ; agir pour l'insertion professionnelle avec un plan d'actions pour développer l'alternance et les stages ; placer l'enseignement supérieur au cœur de la formation tout au long de la vie. "Nous aurons également une capacité d'auto-saisine", a confié Henri Lachmann.

Le comité remettra sa copie au printemps 2014. "L'idée est de généraliser les bonnes pratiques et de faire tomber les a priori, aussi du côté des entreprises", a conclu la ministre.

La composition du comité Sup'Emploi
- Henri Lachmann, vice-président admniistrateur référent de Schneider Electric SA
- Françoise Gri, directruce générale du groupe Pierre et Vacances - Center Parcs, ex-PDG de Manpower Group France.
- George Asseraf, inspecteur général de l'administration de l'Education nationale, directeur de l'ONISEP
- Muriel Penicaud, directrice générale des ressources humaines chez Danone
- Luc-François Salvador, président du groupe Sogeti France.
- Christophe Lecante, président du conseil d'administration de l'IHEST (Institut des hautes études pour la science et la technologie)
- Geneviève Bel, vice-présidente de la CGPME nationale, déléguée à l'entrepreneuriat féminin
- Corinne Margot, directrice des ressources humaines et de la communication du groupe SOITEC
- Jean-Louis Bancel, président du Crédit coopératif
- Sophie Binet, conseillère principale d'éducation en lycée professionnel, membre du bureau confédéral de la CGT
- Thierry Cadart, enseignant en mathématiques, secrétaire national de la CFDT chargé de la réforme de l'Etat
- Gilles Roussel, président de l'université Paris-Est Marne-la-Vallée
- Alain Bravo, ancien directeur de Supélec
- Anne Aubert, vice-présidente Orientation, réussite et insertion professionnelle de l'université de la Rochelle
- Emmanuel Zemmour, président de l'Unef
- Claire Guichet, ancienne présidente de la FAGE
- Olivier Faron, directeur du CNAM
- Laurent Beauvais, président de la commission Enseignement supérieur et recherche de l'Association des Régions de France
- Jean-Pierre Boisivon, professeur émérite à l'université Paris 2, délégué général de l'Institut de l'entreprise
- Pascal Morand, ancien directeur de l'ESCP Europe
- Laurent Bigorgne (directeur de l'institut Montaigne).

Voir les biographies détaillées des membres et le dossier de presse du ministère sur les missions du comité Sup'Emploi

Camille Stromboni | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires