Newsletter

Quelle rémunération pour un directeur d’école ou un président d’université ?


Publié le
Envoyer cet article à un ami

Sujet tabou en France, la question des salaires l’est également en grande partie pour les présidents d’université et les directeurs d’école. Y compris dans la fonction publique, malgré l’existence de grilles. Car au traitement indiciaire de base des enseignants-chercheurs ou des membres des différents corps d’ingénieurs s’ajoutent différentes primes : d’administration, mais aussi d’enseignement et de recherche à l’université, de performance dans les écoles.



Néanmoins, le principe d’un salaire réparti en fixe et variable fait encore peu partie de la culture des universités et des écoles d’ingénieurs, alors qu'il est totalement admis dans les business schools. C’est là que les primes, mais aussi les rémunérations atteignent les plafonds les plus élevés, au-delà de 200K€ brut annuels pour les écoles les plus cotées.

Cependant, au-delà de ces cas particuliers, la plupart des directeurs d’école de commerce gagnent entre 120 et 160K€ brut annuels. La fourchette est beaucoup plus large dans les écoles d’ingénieurs, où la rémunération des directeurs peut passer du simple au quadruple, de 50 à 200K€ ! Des montants finalement assez proches de ce qui se pratique dans les universités, contrairement à certaines idées reçues, puisque les salaires des présidents oscillent, en fonction de leur grade, entre 65 et 156K€. Les directeurs d’IEP de province touchent entre 38K€ et 70K€, tandis que la rémunération de l’ancien directeur de Sciences po Paris, Richard Descoings, dépassait les 300.000€ hors primes.
En outre, il ne faut pas négliger tous les avantages en nature qui accompagnent le poste de président ou de directeur : logement, voiture de fonction, notes de frais…

Dans tous les cas, le parcours personnel est le premier critère qui détermine le salaire, qu’il s’agisse d’avancement dans les grilles de la fonction publique ou du poste précédemment occupé dans le secteur privé. S’y superpose, pour les écoles, la réputation de l’établissement, qui conduit le plus souvent celui-ci à choisir un directeur doté d’une expérience personnelle adéquate.

Enfin, notre enquête montre qu’il existe seulement un léger décalage entre le n° 1 et le n° 2 d’un établissement : un directeur général des services gagne entre 80 et 110K€ brut dans une université, tandis que les directeurs adjoints perçoivent autour de 100K€ dans les écoles de commerce, et entre 70 et 100K€ dans les écoles d’ingénieurs.


Un dossier réalisé par Sophie Blitman, Jessica Gourdon, Fabienne Guimont et Camille Stromboni
Infographies: Florita Raschas

Mai 2012


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires