Newsletter

Biographie

Emmanuelle Garnier, présidente de l'université Toulouse-Jean-Jaurès // © Toulouse Jean-Jaurès

Emmanuelle GARNIER

Présidente de l'université Toulouse-Jean-Jaurès depuis décembre 2018

Emmanuelle Garnier a été élue présidente de l'université Toulouse-Jean-Jaurès en décembre 2018. Elle est professeure des universités depuis 2011au département d'études hispaniques et hispano-américaines de l'université, après y avoir exercé comme maîtresse de conférences depuis 2002. Elle était auparavant maîtresse de conférences à l’université d’Avignon, depuis 1998.

Au sein de l'université Toulouse-Jean-Jaurès, elle a occupé successivement plusieurs missions avant d’être élue présidente : directrice du département LEA de 2003 à 2006, rapporteure de la commission des formations de 2005 à 2007, directrice du laboratoire de recherche transdisciplinaire LLA-CRÉATIS (lettres, langages et arts) de 2011 à 2018, directrice adjointe de l’école doctorale Aéronautique-astronautique de 2016 à 2018, membre de la CFVU (commission formation et vie universitaire) de mai 2016 à mars 2018. Elle a siégé au CNU (conseil national des universités) de 2014 à 2018, dans la section “études romanes”.

Emmanuelle Garnier est titulaire d’une licence (1986) et d’une maîtrise (1987) délivrées par l’université de Bordeaux 3, d’un CAPES d’Espagnol (1988), d’un DEA (diplôme d'études approfondies) et d’un doctorat en études hispaniques et hispano-américaines délivrés par l’université de Toulouse - Le Mirail (1993 et 1997). Elle obtient en 2009, dans cette même université, son HDR (habilitation à diriger des recherches), dans le champ des arts de la scène hispaniques.

Elle travaille depuis de nombreuses années comme experte pour le HCERES (haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur), essentiellement pour le département formations et pour le département recherche. Parallèlement, elle est sollicitée pour expertiser des travaux scientifiques et des projets de recherche.

Elle est auteur de nombreuses publications dans le champ des arts du spectacle en Espagne et plus généralement dans l’aire hispanophone, ainsi que de l’organisation de plusieurs manifestations scientifiques dans ce champ. Elle dirige actuellement 9 thèses de doctorat.